rfrence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2009-07/msg00008.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Re : Reflexion estivale après avoir visité mascarille Genevieve.CHEVALLIER



C'est en effet la question qui s'est pose cette anne lors du Forum du thtre
europen qui a eu lieu au Thtre de Nice en Novembre dernier. Thtre et
Pouvoir en tait le thme exact et les actes en ont t publis chez Actes Sud
au printemps. Thtre et politique, et comment la situation propre  chaque pays
fait varier la question... de toute vidence, la situation n'est pas la mme par
exemple dans les pays de l'ex bloc communiste et dans les autres.

Genevieve Chevallier
Universit de Nice


 
> Chère Marie-Josée, chèrs amis,
> 
> il y a quelques semaines s'est tenue, ici à Leipzig, la rencontre annuelle
> des intendants des théâtres allemands. Je rappelle pour ceux qui ne le
> savent pas, que les théâtres de la République Fédérale sont entièrement
> subventionnés. Ils n'ont pour ainsi dire pas à se battre pour survivre, ils
> n'ont qu'a créer. Ne voyez aucune hypochrisie de ma part, j'aime ce
> théâtre. Hélas sa force qui était le manque de naiveté en est venue à
> constater une cruelle faiblesse: 
> 
> on ne parvient plus, non, disons, on ne sait plus mettre en scène de
> théâtre politique. 
> 
> En vous lisant, Marie-Josée, je me suis demandé si nos collègues
> nord-américains ou plus précisément franco-canadiens, disposaient d'une
> meilleure vision de ce genre de théâtre. "Meilleure" n'est peut-être pas
> le terme exact mais j'espère néanmoins me faire comprendre... un peu!
> 
> En fait même si je comprends le sens de votre utilisation de la formule
> "idéologie politique", j'en viens justement à me demander si notre
> problème ne viendrait précisément pas du fait qu'en ce qui nous concerne
> aujourd'hui, nous ne disposons plus d'une idéologie contraire au nom de
> laquelle nous pourrions créer, que nous pourrions revendiquer pour
> contrebalancer le systéme dominant? Un peu comme Brecht pouvait le faire en
> se réclamant d'un socialisme à visage humain! Tel qu'il le structura au BE.
> 
> Comment vous confrontez-vous au Canada et au Québec avec ce principe de
> théâtre politique, de théâtre engagé, de théâtre contestataire... ?
> Pensez-vous que le courage d'un engagement ne peut pas se découvrir à
> l'intérieur d'une structure subventionnée comme bon nombre le pensent ici?
> Evidemment que tout théâtre est toujours politique quelque part, il est
> inutile de revenir là-dessus. La tendance européenne qui semble se dessiner
> (pour l'avoir également constatée en Pologne, Slovaquie, Autriche et
> Suisse) évoquerait davantage un théâtre ethno-social ou
> socio-ethnologique, une sensation privée, intime, regroupée aux castes, aux
> classes, aux origines et provenances, aux religions, etc... Un cruel défaut
> de sentiment, d'idéologie, universel se fait sentir. Est-ce également vos
> sensations sur vos scènes ou est-ce exactement ce dont nous (vous?) n'avons
> plus besion: un théâtre idéologiquement affirmé ?
> 
> Merci à tous et à bientôt.
> 
> 
>  Dov E. Dorozkhin
> "La Compagnie" - Victor Jara 
> Zschochersche Str. 12
> 04229 Leipzig


---------------------------------------------------------------queatre-+
_______________________________________________________________________________


Nous recommandons de ne pas diffuser de  courriels tranant toute
une srie de messages antrieurs. Pour connatre les interventions
prcdentes, voir: <http://www.er.uqam.ca/listes/arc/queatre/>.

>>> Pour tre retir de cette liste d'envois,

crire :   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe QUEATRE


Note: la commande doit apparatre dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
---------------------------------------------------------------queatre--