référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2010-01/msg00027.html
     Chronologie       
     Conversation       

Port-au-Prince et environsi: effondrement du reseau d'enseignementsuperieur Andre G. Bourassa



Bonjour,
Les Jésuites d'Haïti relèvent directement du Québec. Vous trouverez ci-dessous le lien vers les courriels de l'un d'eux faisant état au jour le jour de l'ampleur du désastre dans le milieu de l'enseignement supérieur. J'y joins le lien vers un rapport synthèse adressé à Rome.
On sait le rôle joué par ces collèges dans l'enseignement du théâtre lu et joué.Je suppose que les collèges d'Haïti ont poursuivi la tradition qui remonte au célèbre Ratio studiorum

Je serais curieux de savoir ce qui arrive maintenant au théâtre professionnel. Ghéon, dans L'Art du théâtre,  dit en quelque sorte qu'il suffit d'un tréteau, deux bâtons et une Passion.  Je ne peux m'empêcher au message de nos collègues de Sarajevo nous apprenant qu'ils jouaient à la chandelle sous les bombes et à notre ami qui poursuivait sa mémoire sur poésie et parataxe dans Bagdad assiégé.

Le théâtre a la vie dure... mais encore faut-il survivre!

Amitiés,
André G. Bolurassa, professeur émérite
École supérieure de théâtre, UQÀM

Voici les liens:
<http://www.jesuites.org/tremblement_de_terre_haiti.htm>, daté par nervosité (?) de 2009;
<http://eucharistiemisericor.free.fr/index.php?page=1601102_haiti>.