référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2010-08/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: contrat theatral de 1867, Theatre Francais de la Nouvelle Orleans Cl J Pl



Voici une explication amusante du rôle de complaisance : elle se trouve dans le Dictionnaire du théâtre d'Arthur Pougin, et elle montre que les choses n'ont pas tellement changé depuis le XIXe siècle : en France, le "Pôle emploi" de récente invention oblige aussi les demandeurs d'emploi à accepter n'importe quoi s'ils ne veulent pas être radiés ; la différence est que le rôle de complaisance ne concernait que les comédiens, alors que maintenant tout le monde est concerné !




ROLES DE COMPLAISANCE. - Ceci n'est pas un emploi, et le rôle de complaisance, au contraire, est ainsi qualifié parce qu'il est en dehors de l'emploi de l'artiste qui est appelé à le remplir. Ce n'est qu'en province qu'on se sert de cette expression-là, où parfois les troupes sont peu nombreuses, et où les emplois ne sont pas doublés et triplés comme à Paris, il arrive souvent qu'un directeur est embarrassé pour distribuer les rôles d'une pièce nouvelle, et qu'il est obligé d'avoir recours à la complaisance d'un acteur pour le prier de représenter un personnage qui ne rentre pas dans son genre, dans ses attributions. Mais pour que cette complaisance ne puisse lui être refusée et devienne obligatoire, chaque directeur inscrit dans ses engagements une clause par laquelle chacun de ses artistes est tenu de lui jouer, dans le cours de l'année, tant de rôles de complaisance. C'est le tour de la carte forcée appliqué au théâtre.

Claude