référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2010-10/msg00012.html
     Chronologie       
     Conversation       

Lettre d’information des éditions THEATRALES du 14 octobre 2010 lettreinfo@editionstheatrales.fr



Deux nouveautés avec la Maison Antoine-Vitez, un nouveau numéro de Théâtre/Public et quelques spectacles

Tel est le programme de ce mois d'octobre déjà bien entamé (comme le
sont nos semelles, car trois kilomètres à pied, ça use, ça use, surtout entre République et Nation... Ce n'est qu'un début...). 




Un monde effacé : triptyque de spectres

Après l’époustouflant Au pont de Pope Lick dans la collection « Théâtrales
Jeunesse » le mois dernier, l’automne est décidément très Naomi Wallace
chez Théâtrales : dans trois pièces indépendantes, mais liées par la
thématique, l'Américaine livre, avec La Carte du temps, trois visions du
Moyen-Orient
(traduction de Dominique Hollier), publication soutenue par
la Maison Antoine-Vitez. Son propos politique fort s'appuie sur une
puissance poétique certaine. Elle creuse l'intime et le réel, et questionne le
surnaturel pour renvoyer l'humain à ses contradictions.

Yuval, ancien soldat israélien, gardien du fantomatique zoo de Rafah,
s'étonne de voir les animaux perdre puis retrouver des morceaux de leurs
corps. QuanCouverture Carte du tempsd il rencontre une mère palestinienne, il ne se doute pas qu'il
est lui-même déjà mort, comme dans un état d'innocence.

Dans une clinique de Tel-Aviv, un vieux
Palestinien rencontre une jeune infirmière
israélienne qui ne vit que grâce à une double
transplantation pulmonaire, dont le donneur
est le fils du vieil homme. Une histoire fragile, entre ce souffle et toi.

Un jeune étudiant irakien parle de la
colombophilie, de sa passion des livres et de
l'amour, mais son récit poétique bifurque sur
la vie dans un pays soumis à l'embargo et à
la guerre : un monde qui s'efface.


 
 



Jeux de pouvoir


Entrée au catalogue, grâce une fois encore au soutien de la Maison Antoine-Vitez de la jeune dramaturge anglaise Alexandra Wood, dans une traduction de Sarah Vermande.

Cette Onzième Capitale est étrange, oppressante,
mystérieuse. Six tableaux se succèdent au sein desquels la jeune
dramaturge anglaise Alexandra Wood tisse des liens mystérieux.Couverture La Onzieme Capitale

Dans un pays jamais nommé – sans doute
la Birmanie – des duos de personnages
évoluent dans une méfiance qui n'a d'égale
que la paranoïa qui se dégage de leurs
échanges.
Peut-on faire confiance à l'amie, au voisin,
dans l'atmosphère étouffante de cette nation
qui construit sa nouvelle capitale dans un
coin reculé du pays ? Le Pouvoir, castrateur
et omniprésent, contamine les relations
humaines qui deviennent fausses, graves et
violentes.

Avec une étonnante maîtrise dramaturgique,
l'auteur parvient à créer un univers haletant
qui tient le lecteur de bout en bout. Et qui
offrira aux acteurs un espace de jeu multiple
et vivifiant.





Et Théâtre/Public remet le son...

Ce nouveau numéro 197 de la revue Théâtre/Public (que Théâtrales
diffuse) intitulé  Le Son du théâtre est coordonné par Jean-Marc Larrue et
Marie-Madeleine Mervant-Roux. Ce dossier sur le son au théâtre, que
Théâtre/Public publie en deux volets – le premier, intitulé “Le passé
audible”, dans le présent numéro, le second – “Dire l’acoustique”, dans le
n° 199 – combine l’histoire du théâtre à l’étude des médias et des
technologies. Plus précisément, en analysant certaines des modalités
d’intégration du son médiatisé ou « son reproduit » sur la scène (de la fin
du XIXe siècle à aujourd’hui), il vise à redonner à la dimension sonore du
théâtre sa place essentielle. Car si le théâtre est le lieu où l’on voit, il a
toujours étCouverture TP 197é aussi – et tout autant – le lieu où l’on entend.
 
La dimension sonore du théâtre a souvent été
négligée par la théorie dans le champ
occidental. En concentrant leur attention sur le
long siècle (1875-2005), qui a vu les débuts de
l’enregistrement et de la diffusion du son à
distance, le passage du son acoustique au son
électrique, puis numérique, et leur coexistence
scénique avec le son direct, les coauteurs de
ce dossier examinent les relations du théâtre et
des nouvelles technologies dans une large
perspective esthétique et anthropologique.

 

 



Une petite fournée (non exhaustive) de textes à voir sur scène ces
temps-ci

 

Création de Lulu, une tragédie monstre de Frank Wedekind (trad. de
Jean-Louis Besson et Henri Christophe, et Philippe Ivernel, Éloi Recoing et
Ruth Orthman) par Stéphane Braunschweig au Théâtre national de la
Colline, à partir du 4 novembre, puis en tournée.

Funérailles d'hiver de Hanokh Levin (trad. Laurence Sendrowicz), mise en
scène de Laurent Pelly au Rond-Point de Paris à partir du 6 novembre.

Création de Yakich et Poupatchée de Hanokh Levin (trad. Laurence Sendrowicz),
mise en scène de Frédéric Bélier-Garcia au Nouveau Théâtre d'Angers à partir du
12 novembre.

L'Opéra du dragon de Heiner Müller (trad. Renate et Maurice Taszman), mise en
scène par Johanny Bert à Saignes, Anduze, Alès, Péage-de-Roussillon.

Émile et Angèle de Françoise Pillet et Joël Da Silva mise en scène de François
Gérard à Croix, puis en tournée.

Petites histoires de la folie ordinaire de Petr Zelenka (trad. Jean-François Loez et
Jaromir Janecek) par le collectif Drao à Belfort, puis en tournée dont
La Tempête à
Paris
(rendez-vous après le spectacle du 23 novembre avec le collectif, les traducteurs
et l'éditeur pour une rencontre autour de la circulation des oeuvres théâtrales en Europe.)

 

Collections

Répertoire Contemporain
Scènes étrangères
Passages Francophones
Traits d'Union
Texte Nu / Mots d'Auteur

Théâtrales Jeunesse

Des Classiques

Sur le Théâtre

En Scène

En Diffusion

Théâtrales Numérique

 

Suivez notre actualité au quotidien sur le blog des éditions Théâtrales ou

sur Facebook.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

logo drac idf

Les éditions Théâtrales bénéficient du soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France - ministère de la Culture et de la Communication.

éditions THEATRALES

20 rue Voltaire
93100 MONTREUIL-SOUS-BOIS
Tél : 01 56 93 36 70
Fax : 01 56 93 36 71

Pour toute information, écrivez-nous à info@editionstheatrales.fr
Pour vous désinscrire de la lettre d'information, cliquez sur ce lien désinscription