référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2010-11/msg00033.html
     Chronologie       
     Conversation       

Prospero European Review - Research and Theatre Didier Plassard



Bonjour,

le Projet Prospero, programme de coopération culturelle européen réunissant le Théâtre national de Bretagne (Rennes), le Théâtre de la Place (Liège), Emilia Romagna Teatro Fondazione (Modène), la Schaubühne (Berlin), le Centre Culturel de Belém  (Lisbonne) et Tutkivan Teatterityön Keskus (Tampere) a le plaisir de vous informer de la mise en ligne du premier numéro de sa revue annuelle consacrée à l'actualité du théâtre européen : Prospero European Review - Research and Theatre. Vous pouvez la consulter gratuitement à l'adresse suivante :

 
http://www.prospero-theatre.com/en/prospero/european-review/index.php

Les articles et contributions sont rédigés dans les cinq langues du programme Prospero ; toutefois, un double parcours de lecture , en français et en anglais, est permis par des traductions et des résumés.


En vous souhaitant une excellente lecture,

pour le comité de rédaction,

Didier PLASSARD, rédacteur en chef.



Prospero European Review – Research and Theater.

N° 1 – Autumn 2010.

 

 Editorial

 - Six villes, un projet, le théâtre en commun. Les Directeurs des théâtres du projet Prospero.

 - Un espace de pensée pour le théâtre européen. Didier Plassard.

 

On Stage


 Dossier : John Gabriel Borkman d’Henrik Ibsen, mise en scène de Thomas Ostermeier.

 - Thomas Ostermeier metteur en scène d’Ibsen. Carole Guidicelli.

- John Gabriel Borkman : la vie est ailleurs. Yves Chevrel.

- « Les pièces d’Ibsen sont des sortes de cauchemars ». Thomas Ostermeier, metteur en scène (entretien avec Carole Guidicelli).

- Adapting Ibsen : “To Go Further into the Characters’ Complexity”. Marius von Mayenburg, dramaturge (interview with Carole Guidicelli).

- Le brouillard comme un rideau de scène. Jan Pappelbaum, scénographe (entretien avec Carole Guidicelli).

- John Gabriel Borkman au Théâtre National de Bretagne : échos de la mise en scène de Thomas Ostermeier. Yves Chevrel.

- Thomas Ostermeiers John Gabriel Borkman im Spiegel der deutschsprachigen Kritik. Eine kritische Nachlese. Stefan Tigges.

 

Theater in Europe / Europe in Theater

 - Kristian Smeds’ Unknown Soldier: Images and their Destruction for the Construction of Meaning. Pirkko Koski.

 - HamletMaschine nach der Wende. Artur Pelka.

 - Les Estivants de Gorki, mise en scène d’Eric Lacascade. De l’importance de la troupe au théâtre. Sophie Lucet.

 
- Circolo’s Mansarda : A View from the Attic. Maria-Helena Serôdio.

 - Lev Dodine et ses compagnons du Maly Teatr. Conduire l’énergie collective pour explorer la vie. Marie-Christine Autant-Mathieu.

 - Die Sehnsucht nach großen Stoffen? Romane auf dem Theater. Thomas Manns Die Buddenbrooks und Alfred Döblins Berlin Alexanderplatz. Hirko Eilts.

 

 

Opinion Column

 

- « Faire remonter la mort devient un acte d’amour ». Pippo Delbono (entretien avec Didier Plassard).

 

 

Culture and Politics

 

- Sul finanziamento pubblico al teatro in Italia. Stefano Locatelli.

 

 

Education and Training

 

- The Veil of Ignorance. Elke van Campenhout (a.pass, Antwerp).

 

- Un espace de recherche et de création. Nathanaël Harcq (ESACT, Liège).

 

 

Theory

 

Modes et formes d’émergence (Université de Liège, 15 mai 2009).

 

- L’émergence dans le théâtre européen. Nancy Delhalle.

 

- Status nascenti : come i delfini del nuovo teatro hanno fato capolino. Bruna Filippi.

 

- Faits, fictions et afflictions : émerger comme praticien de théâtre au Portugal. Maria Helena Serôdio.

 

- Creation, creativity and constraints. Joaõ Carneiro.

 

- Ce qui peine à émerger : le théâtre au risque du virtuel. Didier Plassard.

 

- L’émergence dans la création chorégraphique : le boom belge des années 1980-1990. Katie Verstockt.

 

- D’une génération à l’autre, modes et formes d’émergence dans le théâtre en Belgique francophone. Nancy Delhalle.

 

 

ESSAY

 

- Peter Zadek au Théâtre National de l’Odéon : Mesure pour Mesure, entre excès et provocation. Isabelle Schwartz-Gastine.