référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2011-01/msg00014.html
     Chronologie       
     Conversation       

Colloques bilingues où le théâtre en français a sa place Louise . Forsyth



Bonjour,

 

Cette interrogation de la part de M. da Sousa est fort encourageante – l’échange avec l’Autre et l’écoute de l’Autre sont toujours enrichissants. On apprend des choses et on arrive à repousser des horizons étroits.

                Je préside le caucus francophone de l’Association canadienne de recherches théâtrales / Canadian association of theatre research. Ce caucus est, en ce moment, en train de relever le défi d’augmenter la quantité d’échanges et de partages entre chercheurs et chercheures francophones et anglophones. Toutes nos annonces sont dans les deux langues et, en principe, les communications et les publications se font dans la langue choisie par l’individu. C’est le principe. La dure réalité est que les frontières entre les champs théâtraux du pays restent plus ou moins étanches. On se connaît mal. La volonté d’écouter les collègues qui travaillent dans l’autre langue est faible, ce qui est regrettable étant donné tout ce qu’il y a de passionnant sur les scènes et dans les analyses au Québec et partout au Canada.

                Le caucus francophone de l’ACRT / CATR aimerait améliorer cette situation et encourager la participation beaucoup plus riche dans son colloque annuel, sa revue et toutes ses activités de la part de chercheurs et chercheuses francophones.

Les questions que nous nous posons sont les suivantes :

1.       Comment encourager l’intérêt et enrichir les connaissances de l’autre théâtre?

2.       Comment offrir un accueil chaleureux aux chercheurs et chercheures francophones dans une société à majorité anglophone?

3.       Comment encourager les francophiles à s’aventurer dans le champ du théâtre francophone?

4.       Comment adapter certaines réalités du bilinguisme à notre avantage?

 

Cordialement,

Louise H. Forsyth

 

De : owner-mascarene@uqam.ca [mailto:owner-mascarene@uqam.ca] De la part de Bernard da Sousa
Envoyé : 12 janvier 2011 20:08
À : Liste de discussion en francais sur le theatre
Objet : Colloques bilingues où le théâtre en français a sa place

 

Bonjour,

 

/j,si bu passer récemment, sur Mascarène, des appels à communications portant sur les 16e, 17e, 19e siècles français, provenant de sociétés de "French Studies".  Voilà qui est très intéressant, mais pourquoi, en pareil cas, ne donne-t-on que rarement un mot d'introduction en français et une indication comme quoi les communications peuvent se faire en français. On présume que c'est le cas, mais les organisateurs ont, me semble-t-il, toutes les qualités pour le faire. Non?

 

Bien cordialement,

 

Bernard da Sousa