référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2011-03/msg00046.html
     Chronologie       
     Conversation       

Fwd: Appel de texte pour Jeu Revue de =?UTF-8?B?dGjDqcOidHJl?= Jean-Jacques Palaszewski



Title: Appel de texte pour Jeu Revue de théâtre


-------- Message original --------
Sujet: Appel de texte pour Jeu Revue de théâtre
Date : Mon, 21 Feb 2011 16:23:47 -0500
De : Cahiers de théâtre jeu <info@revuejeu.org>
Répondre à : mascarene@uqam.ca
Pour : Liste de discussion en francais sur le theatre <mascarene@uqam.ca>
Copie à : Catherine Cyr <lilycath@hotmail.com>


Appel de texte pour Jeu Revue de théâtre Bonjour,

Merci de transmettre ce message Ă  la liste de discussion de Mascarene.

Cordialement,

_________________________________________________________

Michèle Vincelette
JEU Revue de théâtre

Nouvelle adresse:
4067, boul. Saint-Laurent (près de Duluth), bur. 200
Montréal H2W 1Y7

TĂ©l. 514-875-2549
 info@revuejeu.org
 www.revuejeu.org
_________________________________________________________


APPEL DE TEXTES — FOLIE — JEU n° 140
Dossier : FOLIE
JEU Revue de théâtre
Date de tombée : 18 mai 2011
Sous la direction de Catherine Cyr
 
Les propositions de textes peuvent être envoyées à Catherine Cyr <lilycath@hotmail.com> avant le 15 mars 2011. Les versions finales (entre 4 et 10 pages, 2 000 car./p. espaces comprises) doivent nous parvenir avant le 18 mai 2011. Inclure l’adresse postale et le courriel de l’auteur.
 

* * * * * * * * *


FOLIE
 
La folie n’existe plus. Dans le vocabulaire psychiatrique, elle a cédé la place à la santé mentale alors que, dans l’espace public, la fonction du fou s’est dissoute. Pourtant, la folie n’a pas disparu de l’imaginaire. Ainsi, au théâtre, foisonnent aujourd’hui de multiples et nouvelles représentations de celle-ci. Quelles formes esthétiques prennent ces représentations? Quels discours déploient-elles? Et, surtout, que révèlent-elles de nous et de notre rapport à la « norme »? Dans ce numéro, plusieurs aspects de la folie au théâtre pourront être explorés, tant du côté de la représentation de l’intime et de la pathologie que du côté de la représentation métaphorique ― la folie comme démesure, débordement. De même, d’autres formes scéniques explorant l’imaginaire de la folie ― danse, cirque, performance ― pourront être abordées ici.
 
AXES :
À la scène : représentations scéniques de la folie, de la déraison, de la différence, de l’altérité dérangeante; jouer le « fou »; espace mental et représentation scénographique de la folie; le délire scénique : excès, démesure, dérèglement.
À l’écrit : dramaturgies de la folie; poétiques d’énonciation de l’écart : « déréalisations » et visions hallucinées; le langage du fou.
Corps et folie : corps dansant et folie; corps théâtral et folie; théâtralité du corps hystérique…
Folie et création : autrefois associée au mythe romantique du génie créatif, quels liens entretient aujourd’hui la folie avec la création?
N’hésitez pas à nous faire part de vos propositions et de vos propres pistes de réflexion.
 
 
Au plaisir de vous lire!
Catherine Cyr
JEU Revue de théâtre
<http://www.revuejeu.org>