référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/2012-01/msg00003.html
     Chronologie       
     Conversation       

Colloque Surmarionnettes et mannequins Didier Plassard



Bonjour,

j'ai le plaisir de vous communiquer l'avant-programme du colloque international Surmarionnettes et mannequins: Craig, Kantor et leurs héritages contemporains, qui aura lieu à Charleville-Mézières du 15 au 17 mars 2012.

Didier Plassard
Université Paul Valéry - Montpellier 3

____


Colloque international bilingue
organisé par
l’Institut International de la Marionnette

et l’équipe d’accueil RIRRA 21
(Université Paul Valéry-Montpellier 3)


SURMARIONNETTES ET MANNEQUINS :
Craig, Kantor et leurs héritages contemporains

Charleville-Mézières, 15-17 mars 2012.

Auditorium de la Médiathèque Voyelles
Place Jacques Félix
08000 Charleville-Mézières

Entrée libre sur réservation

Responsables : Lucile BODSON, Didier PLASSARD.

Comité scientifique : Maria Ines ALIVERTI, Marion CHÉNETIER-ALEV, Matthew Isaac COHEN, Marc DUVILLIER, Brunella ERULI, Amos FERGOMBÉ, Michal KOBIALKA, Didier PLASSARD, Bérangère VANTUSSO.

Coordination : Carole GUIDICELLI (mission.institut@marionnette.com)

Renseignements / réservations :
INSTITUT INTERNATIONAL DE LA MARIONNETTE,
7 place W. Churchill
08000 Charleville-Mézières – France
Tél : +33 (0)3 24 33 72 50
Email : institut@marionnette.com
Site : http://www.marionnette.com/

 
C’est pour donner à voir, sur la scène, « cette vie mystérieuse, joyeuse et superbement aboutie que l’on appelle la Mort  » qu’Edward Gordon Craig propose de remplacer le comédien de chair et d’os par son double artificiel, la Surmarionnette, afin que l’art du théâtre commence de se rapprocher de sa splendeur originelle, perdue le jour où des actrices vivantes cherchèrent à imiter les figures animées des temples.
Près de soixante-dix ans plus tard, dans son propre manifeste du Théâtre de la mort, Tadeusz Kantor, entreprenant de renverser le mythe craiguien de la naissance de l’acteur, fait de ce dernier un être « habité par la mort » : « Les moyens et l’art de cet homme, l’ACTEUR [...], se rattachaient aussi à la MORT, à sa tragique et horrifique beauté.  » Le mannequin en compagnie duquel il fait entrer l’acteur vivant sur la scène a pour première fonction de nous rappeler que le théâtre prend sa source dans les territoires de la mort.
L’Institut International de la Marionnette se propose aujourd’hui de reprendre ces questions, à la lumière des recherches les plus récentes, pour mieux comprendre les rapports qu’entretient l’art du théâtre avec ces deux extrêmes de la marionnette, la Surmarionnette et le mannequin. Outre les échos qu’elles rencontrent dans la création contemporaine, une double actualité invite en effet à ressaisir ces interrogations :
- la première édition intégrale bilingue du Théâtre des fous, cycle de pièces pour marionnettes écrites par Edward Gordon Craig pendant la Première guerre mondiale, à partir des manuscrits conservés par l’Institut International de la Marionnette (parution : mars 2012) ;
- le documentaire inédit 1 + 1 = 0 Une très courte leçon de Tadeusz Kantor, écrit et réalisé par Stéphane Nota et Marie Vayssière, à partir des documents audio-visuels réalisés lors du stage dirigé par Tadeusz Kantor, dans ce même Institut, pendant l’été 1988.
Dans cette perspective, le colloque international Surmarionnettes et mannequins : Craig, Kantor et leurs héritages contemporains, organisé à Charleville-Mézières les 15-17 mars 2012, réunira chercheurs et artistes pour réfléchir aux différentes configurations esthétiques et symboliques par lesquelles la scène théâtrale, convoquant les effigies de l’humain (marionnettes, masques, mannequins, robots, etc.), redessine les relations entre la mort et la vie.
Les interventions sont proposées tantôt en français, tantôt en anglais avec traduction dans l’autre langue projetée en simultanée ou mise à disposition du public.


Jeudi 15 mars
Auditorium de la Médiathèque Voyelles

14h00 : Accueil, ouverture officielle.

14h30-14h45 : Lecture / intervention des élèves de l’ESNAM (9e promotion).

14h45-16h15 : La Surmarionnette en devenir
- Didier PLASSARD (Université Paul Valéry – Montpellier 3), « La scène déjointée, ou Une fêlure dans le règne du visible ».
- Patrick LE BŒUF (Bibliothèque nationale de France), « La Surmarionnette, source de féconds malentendus. »
- Carole GUIDICELLI (Institut International de la Marionnette), « Le Craig rêvé des metteurs en scène ».
- Discussion.

16h15 : Pause.

16h45-17h00 : Lecture / intervention des élèves de l’ESNAM (9e promotion).

17h-19h00 : Table ronde « Spectres et mannequins sur la scène contemporaine ».
- Table ronde avec David GIRONDIN-MOAB (compagnie Pseudonymo), Stéphanie JASMIN (Ubu compagnie de création / Denis Marleau, sous réserves), Bérangère VANTUSSO (compagnie Trois Six Trente), Gisèle VIENNE (compagnie DACM), animée par Brunella ERULI et Didier PLASSARD.

19h30 : Pause-dîner.
Soirée
Auditorium de la Médiathèque Voyelles
21h00 : Conférence de Gisèle VIENNE, accompagnée de projections sur ses travaux.
 
Vendredi 16 mars
Auditorium de la Médiathèque Voyelles

9h00 : Accueil.

9h15-10h45 : Corps / Objet.
- Monique BORIE (Université Paris 3 – Sorbonne nouvelle), « Corps vivant, corps objet : pour un regard anthropologique ».
- Valentina VALENTINI (Università di Roma – La Sapienza), « The object-actor : emballages, happenings, poverty ».
- Martin LEACH (De Montfort University), « Kantor’s ‘poor object’ as icon of truth ».
- Discussion.

10h45 : Pause.

11h15-11h30 : Lecture / intervention des élèves de l’ESNAM (9e promotion).

11h30-13h00 : Craig au plus près.
- Marc DUVILLIER (Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle), « “Ramener de belles choses du monde imaginaire’’ : Les sources et fantômes littéraires du Théâtre des fous de Craig ».
- Monica CRISTINI (Università di Verona), « The theatre and the marionette of Gordon Craig in the letters to Danilo Lebrecht ».
- Harvey GROSSMANN (ancien assistant d’E. G. Craig - The Troupe for Theatre Research, Instituut voor Scheppende Ontwikkeling, Anvers), « Edward Gordon Craig, Etienne Decroux, and the rediscovery of Mime ».
- Discussion.

13h00-14h00 : Pause-déjeuner.

14h-15h30 : Esthétiques de la mort.
- Cristina GRAZIOLI (Università di Padova), « Mensch, (Tod) und Kunstfigur : figures de la mort et de l’altérité dans les réflexions de Rainer Maria Rilke et Oskar Schlemmer ».
- Julia DOBSON (University of Sheffield), « Troubling matters : (Un)habited bodies in the work of Gisèle Vienne ».
- Misha TWITCHIN (University of London / collectif Shunt), « On “the live effigy of Man emerging out of the shadows...” »
- Discussion.

16h00 : Pause.

16h30-16h45 : Lecture / intervention des élèves de l’ESNAM (9e promotion).

16h45-18h15 : Nouvelles fantasmagories.
- Brunella ERULI (Università di Siena), « Le théâtre au temps des barbares, ou Quand La Classe morte se réfugie dans le grenier des Scalognati : Les Géants de la Montagne de Pirandello mis en scène par Enzo Vetrano et Stefano Randisi ».
- Daniel WATT (Leighborough University), « “we want – in one word – demiurgy” : materials, death and the criminal artist ».
- Rossella MAZZAGLIA (Università di Messina), « Real phantoms and illusionary bodies : Virgilio Sieni’s trilogy on Lucrezio’s De rerum natura ».
- Discussion.

19h30 : Pause-dîner.
Soirée
Institut International de la Marionnette

21h30 : Spectacle de la compagnie Papierthéâtre (Alain Lecucq) à partir d’extraits du Drama for fools : Monsieur Edward Gordon Craig. (TIM, Entrée libre sur réservation, durée : 1h00. Attention : nombre de places limité).
23h00 : Projection du film de Misha TWITCHIN, Thanatoscope : a Portrait of the Thought of Death (42 mn) [V.O anglaise non sous-titrée] (Grenier de l’Institut International de la Marionnette. Attention : jauge très réduite).

N.B : Thanatoscope est aussi proposé en projection libre tout au long du colloque au Centre de documentation de l’Institut International de la Marionnette. 

Samedi 17 mars

9h00 : Accueil.

9h15-10h45 : Théâtralité des simulacres.
- Ariane MARTINEZ (Université Stendhal - Grenoble 3), « Le réel et son trouble : effigie et photographie chez Edward Gordon Craig, Tadeusz Kantor et Julie Bérès ».
- Maja SARACZYNSKA (Université Stendhal - Grenoble 3), « Le troisième type d’acteur dans le Théâtre des créatures : l’héritage de Craig et de Kantor dans l’art théâtral d’Andrzej Woron ».
- Amos FERGOMBÉ (Université d’Artois), « Simulacres et transfigurations des corps dans l’œuvre de Samuel Rousseau ».
- Discussion.

10h45 : Pause.

11h15-11h30 : Lecture / intervention des élèves de l’ESNAM.

11h30-13h00 : Effigies et nouvelles technologies.
- Catherine BOUKO (Université Libre de Bruxelles), « L’hologramme et le statut intermédiaire de l’existence chez Kris Verdonck ».
- Silvia MEI (Università di Bologna), « La nouvelle vague du théâtre italien : le dernier défi pour un théâtre iconographique ».
- Simon HAGEMANN (Université Paris-Ouest Nanterre La Défense), « La rencontre humain-robot sur la scène théâtrale ».
- Discussion.

13h-14h : Pause-déjeuner.

14h00 : Projection du film inédit 1 + 1= 0. Une très courte leçon de Tadeusz Kantor, écrit et réalisé par Marie VAYSSIÈRE et Stéphane NOTA (2011), d’après le stage dirigé par Tadeusz Kantor en 1988 à l’Institut International de la Marionnette, en présence des réalisateurs.

16h00 : Clôture du colloque.


EXPOSITION
Une exposition des tapuscrits et dessins autographes d’Edward Gordon Craig composant le Drama for fools est proposée par l’Institut International de la Marionnette à la Médiathèque Voyelles (collection de l’Institut International de la Marionnette).
Cette collection unique fait l’objet d’une coédition par l’Institut International de la Marionnette et l’Entretemps, sous la responsabilité scientifique de Didier PLASSARD : Edward Gordon CRAIG, Le Théâtre des fous / The Drama for fools, édition bilingue établie par Marion CHÉNETIER-ALEV, Marc DUVILLIER et Didier PLASSARD (SORTIE : MARS 2012).


VENTE D’OUVRAGES
Pendant toute la durée du colloque, l’Institut International de la Marionnette proposera ses ouvrages à la vente, notamment Le Théâtre des fous / Drama for fools d’Edward Gordon CRAIG.