référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1997-06/msg00007.html
     Chronologie       
     Conversation       

RE: Celtes Bernard-Yves COCHAIN



Christos NUESSLI wrote :

>Est-ce que BRAIES/BRAGA a donné VRAKA (large culotte, braies) en grec ?

Étant historien d'art, pas étymologiste, j'avais donné la liste des mots 
usuels de provenance celte, sans revendiquer de compétences particulières, 
hors celle de tout français amoureux de sa langue. J'étais soucieux de donner 
quelques indications à quelqu'un semble-t-il encore plus néophyte que moi dans 
le domaine.

Là encore, je ne donnerais pas une réponse de spécialiste, mais comme je suis 
à l'origine de la question, je vais faire un effort : les braies sont un 
pantalon ample, typique des Gaulois et de certains peuples germaniques. On 
sait que le mot a été repris en latin en " braca " (bracae), et a donné le 
provençal " braga " d'où serait dérivée la braguette.

Quand on connaît les échanges bilatéraux entre les peuples du nord de l'Europe 
et le monde méditerranéen, (étain, ambre, objets manufacturés...), il serait 
étonnant que les Grecs (comme les romains), dont l'habillement était très 
différent n'ait pas repris le terme d'origine " barbare " pour qualifier les 
pantalons larges.

Comme l'on dit, cet avis n'engage que moi, et je ne garantis pas les 
inconvénients que pourraient supporter ceux qui essayeraient d'en faire état 
dans un dîner mondain.

A+

__
*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
*  Studio_Byc@4U.net  *
*Bernard_Yves@msn.com *
*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Messages précédents :

----------
De:  owner-medievale@uqam.ca de la part deChristos Nuessli
Date d'envoi:  lundi 2 juin 1997 11:06
A:  Liste de discussion sur l'occident medieval
Objet:  Re: Re : RE: Celtes

> 
> Dans un courrier date du 22/05/97  07:42:16,  Bernard_Yves@msn.com
> (Bernard-Yves COCHAIN) a ecrit :
> 
> << Le francais garde environ deux cents mots directement
>  derives des langues celtiques (gaulois, breton, gaelique, gallois et
> celtique)
>  dont :
> 
>  Alpes, ajonc, alise, alouette, ambassade, arpent, auvent, aven, bache,
>  bachelier, balai, balle, baragouin, barde, battre, bec, beigne, berge,
>  bernache, bernacle, bernicle et bernique, bief, bievre, bijou, bogue, 
borne,
> 
>  bouc, boue, bouge, bourbe, brin, brio, briser, bruyere, caillou, changer,
>  charancon, chemin, chene, chetif, cheval, claie, clan, cloche, combe,
> cormier,
>  crave, creme, crener, creux, darne, dartre, decombres, degotter, douve,
> drap,
>  dru, dune, encombrer, erable, etain, flanelle, fringale, gaillard, galet,
>  galoche, garrot, gaspiller, gaver, germain, givre, glaise, glaner, gober,
>  goeland, gosier, greve, guenille, gringalet, grouse, habiller, if, isard,
>  jabot, jachere, jaillir, jante, javelle, javelot, jockey, joue, lai, lance,
>  lande, lause (lauze), liais, lie, lieue, limande, limon, loch, loche,
> losange,
>  lote, lotte, luge, magouille, mahous (maous), maint, marne, masque, megot,
>  mine, moraine, morue, motte, mouton, noue, palefroi, parc, patte, piece,
>  plaid, quai, raid, raie, se renfrogner, ruche, sapin, sillon, soc (les
> gaulois
>  ont invente la charrue), slogan, souche, soue, sylphe, taloche, talus,
> tamis,
>  tan, tanche, taniere, tariere, tomme, tonne, trogne, trou, truand,  tweed,
>  valet, vassal, vavasseur, vergne, whisky (les gaulois ont invente le
> tonneau),
>  raz, vanne, vautrait, virole.
> 
>  Il faut bien sur y rajouter tous les mots encore directement lies a la
> culture
>  celte (et au folklore breton) : Bigouden, braies, cairn, cervoise, 
cromlech,
> 
>  dolmen, druide, fest-noz, menhir (ou peulven) et vergobret. >>
> 
> Dans ce domaine, et pour plus de certitudes, voir le corpus des inscriptions
> en langue gauloise de : P.Y LAMBERT, "La langue gauloise",Editions  Epona, 
17
> rue de l'Arsenal, 75004, Paris.


Est-ce que BRAIE/BRAGA a donné VRAKA (large culotte, braie) en grec ?

Merci

__
Christos NUESSLI