référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1997-08/msg00046.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: l'épée du chevalier Marie-Claude Deprez-Masson



Pour ce qui est de l'aspect extérieur des épées, il serait surement
souhaitable d'aller voir le musee des Armes, aux Invalides, a Paris, et
peut-etre judicieux d'en contacter le conservateur, pour savoir si, en
France, des recherches metallographiques ont ete effectuees sur ces epees.
Les etudes metallographiques permettent, en effet, de reconstituer le mode
de fabrication des artefacts metalliques.

Il existe bien un ouvrage qui pourrait vous donner ces indications, mais il
est redige en anglais.  Il s'agit de
        Cyril S. SMITH, *A History of Metallography.  The Development of
Ideas on the Structure of Metals before 1890*, Cambridge (Ma), The MIT
Press, 1988.

Dans cet ouvrage, un certain nombre d'epees anciennes ont ete analysees, et
les processus ont pu etre ainsi elucides... meme s'ils ne donnent pas les
tours de main concrets des forgerons!

Un ouvrage qui presente egalement une grande collection d'epees, avec leurs
gardes tres variees, est *L'encyclopedie medievale* de Viollet-le-Duc
(reedition Interlivre).

Quand vous aurez reussi a fabriquer ainsi une epee a l'ancienne, avec la
collaboration de votre pere, pourriez-vous me le faire savoir?  Cela
m'interesse beaucoup, car je travaille sur la metallurgie medievale.

Amicalement,

                        Marie-Claude

Marie-Claude Deprez-Masson
Universite de Montreal
e-mail deprezma@ere.umontreal.ca