référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1998-03/msg00089.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: reconstitutions Stephan Misteli



S'il est vrai que le mot "hypocras" provient bien du
nom d'Hippocrate, il n'est par contre apparu que vers
fin XIVème - début XVème. Il a depuis toujours désigné
un vin sucré dans lequel infusent des épices. L'avis de
Brian et de Peter démontrent certainement une bonne
volonté de leur part ; merci à eux !

Stéphan Misteli, Le Sentier, CH


Bernard Debreil wrote:
> Certain ?   Qui peut l'être ?   Selon mes informations et sources,
> l'hypocras aurait été obtenu, précisément, en faisant mariner des épices
> et plantes médicinales dans le l'hydromel... Mes sources ?   Brian Acton
> and Peter Duncan: "Making Mead". En me re-plongeant dans cet ouvrage,
> j'y trouve, en page 50, que la recette traditionnelle de l'hypocras, au
> temps d'Hypocrate, consistait à laisser macérer des épices et herbes
> médicinales dans... pas vraiment de l'hydromel pur... mais du "pyment",
> qui est un brevage fermenté à partir d'un mélange de miel, de jus de
> raisin et d'eau (donc, à mi chemin entre l'hydromel et le vin de
> raisin). L'auteur termine son paragraphe par ces mots: "Au cours des
> siècles qui suivirent, "hypocras", comme "pyment", devinrent des termes
> génériques pour toute une série de boissons épicées destinées à être
> servies froides ou chaudes".