référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1998-03/msg00094.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Cours en ligne Jean-François CAREMEL



Dominants/domines ...
Debat interessant effectivement (un des moderateurs n'en etait pas
convaincu au depart), que j'ai suivi attentivement apres l'avoir lance.

Puis-je pourtant apporter certains correctifs à l'interpretation de mes
propos sur les relations sociales au Moyen-Age :

 - Premierement, je ne vous apprendrai pas que la periode medievale
etant tres vaste, des evolutions notables dans lesdictes relations se
sont produites : s'il est vrai que jusqu'au XIEME (selon les
regions)l'accord tacite protection contre service economique reste
valable, la justification "securitaire" ne tient plus ensuite . 

- Ensuite, personne ici n'a evoque les manifestations sporadiques des
tensions telles que les jacqueries, dans les periodes de difficultés ou
l'emprise seigneuriale se fait trop pesante. On a l'impression que les
solidarités priment sur Les tensions, alors que ces solidarités
n'existaient qu'au sein des differents groupes de la societe. 

 Débat intéressant je crois.. peut-être nos enseignants pourraient-ils
> envisager d'aider leurs élèves à comprendre le moyen âge en leur parlant de
> Salvatore Giuliano plutôt que de Lénine... ;)))

- Enfin, comme je ne suis pas habilite a parler au nom de tous mes
collegues qui enseignent l'histoire-geographie, je ne m'exprimerai qu'en
mon nom propre : je suis historien medieviste de formation, et ne pense
donc pas etre le moins qualifie, ainsi que mes collegues, pour parler du
Moyen-Age. En outre, caricaturer la didactique de l'histoire de telle
maniere a en faire une propagande de type bolchevique, me parait
deplace, anachronique et pour le moins douteux ; 

Conseil pour conseil,j'invite pour terminer chaque personne interessee a
reviser quelques leçons d'épistemologie de l'histoire - voir les Ecoles
Historiques, par Bourde et Martin au SEUIL,etc.- pour se rememorer les
apports des historiens marxistes (dont je ne suis pas).

Encore un mot : réduire une demarche, telle que la mienne, a une serie
de presupposes marxistes poussiereux, ne constituerait-il pas un acte
non moins partisan d'un nostalgique de l'Ancien Regime ? 

A chacun ses cliches 

 ____________________________________________________________________
  Jean-François CAREMEL          Professeur d'histoire-géographie 
	né un 4 août	

		ELH - ENSEIGNER L'HISTOIRE / TEACHING HISTORY    
  		       http://home.nordnet.fr/~jcaremel

  Aix-Noulette, Pas-de-Calais, FRANCE         jcaremel@nordnet.fr 
____________________________________________________________________