référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1998-03/msg00098.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Cours en ligne cleclercq



Bonjour,

Il n'y a pas que les serfs.
Je sais qu'en Belgique, probablement en France aussi, la situation des
serfs n'a pas toujours été la même, ni toujours, ni partout !
Certains paysans étaient libres et le lien qui les unissait au
Seigneur était un lien de type "féodal". Basé sur la foi, le don de
soi en retour duquel on reçoit protection et subsistance.
Non ?
Je sais que l'historien belge Génicot, est assez attaché à cette
interprétation.
La société rurale au Moyen-Âge n'est pas composée uniquement de serfs
(d'ailleurs cette notion est elle même discutable tout comme les
prétendus esclaves" des Grandes Pyramides) et de Seigneurs.
Le monde paysan est multiple. Et de plus il dépend du Seigneur et de
la Seigneurie.
Enfin c'est comme cela que je l'ai appris et que j'essaye de le faire
entendre aux élèves.
Sans tomber dans l'une ou l'autre idéologie réductrice.
Bien à vous.
Camille. Liège.


-----Message d'origine-----
De : Claire Lejeune <claire.lejeune@Uhb.Fr>
À : Liste de discussion sur l'occident medieval <medievale@uqam.ca>
Date : mercredi 25 mars 1998 12:54
Objet : Re: Cours en ligne


Stephane Pouyllau wrote:
>
> Re,
> Ok pour le fait qu'un paysan se "donne" à un seigneur.

      Je suis toutes vos interventions sur domines/dominants avec
interet, mais la  je sursaute ...
       Est ce qu'un paysan se "donnait" vraiment ? il n'avait pas le
choix ! est ce qu'il ne naissait pas serf ? issu de parents serfs
eux-memes ?

Claire L.  RENNES