référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1998-06/msg00127.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: THEORIE FEODALE flcheyette



Aux Xe-XIe siecles il n'y avait pas de "Theorie feodale."  De telles
theories sont les produits du 18e-19e-20e siecles.  Les titres des grands
_potentes_ etaient en partie des attributs de la periode carolingienne, et
en partie des inventions nouvelles (par ex. le titre des comtes de
St-Gilles/Narbonne: "duc de Narbonne, marquis de Provence).  A voir:
Walter Kienast, _Der Herzogstitel in Frankreich und Deutschland_ (1968) et
J. Chondt, _Etudes sur la naissance des principautes territoriales en
France_ (1948).  Le roi dAngleterre etait duc de Normandie, comte d'Anjou,
duc d"Aquitaine, mais son dependence du roi de France pour les territoires
continentales etait longue a etablir, et les comtes de l'Ouest
n'appartenaient pas a aucun duche.

Fredric Cheyette
flcheyette@amherst.edu

On Mon, 22 Jun 1998, Christos NUESSLI wrote:

> Pour ce qui concerne les territoires francs (ou français) aux Xe-XIe
> est-il correct de considérer que, dans la structure hiérarchique féodale
> théorique:
> a) un duché était une partie de royaume,
> b) un comté était une partie de duché,
> c) un marquisat ou une marche étaient une partie de comté.
> Etant entendu qu'un comté, en pratique, pouvait être plus puissant qu'un
> duché.
> Merci
> ______________
> Christos NUESSLI
> CH - 1400 Yverdon
> 
> 
> ******************************
> http://homer.span.ch/~spaw1241
> ******************************
>