référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1999-01/msg00047.html
     Chronologie       
     Conversation       

[MEDIEVALE:1798] Re: Le joueur de flute Christos NUESSLI



Kareen Healey a écrit:
> 
> Bonjour,
> 
> L'auteur qui s'est interesse a cette histoire s'apelle Maurice Shadbolt.  Le
> titre exact de son ouvrage m'echape, puisque, un peu presse par le temps, je
> n'avais garde que son nom et "joueur de flute" sur un minuscule papier ainsi
> que quelques indications sommaires:
> La veritable histoire s'est passe en Basse-Saxe dans une ville appelee
> "Hamelin" ou "Hameln" sur une rue aujourd'hui appelee "Bungelosen Strass"
> signifiant quelque chose comme "rue sans musique".  Depuis les evenements
> qui l'ont marque, plus une seule note de musique aurait ete jouee a
> proximite de cette rue.  Y trone aujourd'hui une plaque disant "En l'an
> 1284, le jour de la St-Jean et St-Paul, le 26 juin, 130 enfants nes dans la
> ville de Hamelin suivirent le joueur de flute en habits aux couleurs vives
> et disparurent".
> L'auteur a fait quelques recherches pour tenter d'expliquer cette histoire.
> Iconographe, il a surtout etudie les vitrails de l'Eglise dressee quelques
> annees plus tard ou le joueur de flute est represente (un vieillard,
> contrairement a la legende) et ne joue rien du tout.  Il semble marcher et
> raconter, tel un troubadour.  Il n'y a pas non plus d'enfants: seulement des
> rats.  Toutefois, dans la symbolique medievale, les rats representeraient
> des ames humaines. En poussant un peu plus ses recherches, l'auteur a
> retrouve un temoignage ecrit du seigneur de l'endroit attestant qu'en 1284,
> un etranger est bel et bien venu et qu'il a bel et bien amene non pas des
> enfants, mais des adolescents revant de partir combattre. On ne mentionne
> pas la flute.
> L'auteur en est donc venu a la conclusion que l'histoire, homis des rats et
> de  la flute  fut bel et bien reelle.  Des jeunes hommes, en quete
> d'aventure ont bien quitte avec un etranger sans   ne plus jamais revenir,
> probablement au service de l'empire.  A ce niveau, des recherches restent
> encore a faire.
> 
Bonsoir,

Cette histoire est fort intéressante en effet..et ouvre des perspectives
bien plus étonnantes que celle de la Belle au Bois... (la château devait
ressembler à une salle de transit d'aéroport après l'arrivée d'un long
courrier :-D )

Revenons au joueur de flûte. A la manière dont les faits sont décrits,
on pourrait penser à un phénomène d'hypnose collective ou bien aux
menées gourou de secte du style "Temple solaire")...ou bien à une
jacquerie masquée.
Relevons aussi que la Basse-Saxe de 1284 était encore une zone frontière
entre le monde germanique citadin et le monde slave rural.

Merci et tdb 
______________
Christos NUESSLI
CH - 1400 Yverdon


******************************
http://homer.span.ch/~spaw1241
******************************