référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/1999-07/msg00000.html
       Chronologie       
       Conversation       

[MEDIEVALE:2051] Mélanges Noomen / Wace et Benoît patrick puech




--------------C3AF8F1B94A2F8867F5BAADC
Content-Type: text/plain; charset=iso-8859-1; x-mac-type="54455854"; x-mac-creator="4D4F5353"
Content-Transfer-Encoding: 8bit

Les mélanges Noomen sont localisés - j'attends un prêt inter - et
l'article recherché d'E. van Houts m'est parvenu
Merci à tous ceux qui m'en ont fourni les coordonnées exactes au delà de
mes (pauvres) limites hexagonales et m'ont ainsi permis de prendre
connaissance avec diligence des derniers travaux d'E. van Houts.


Ses recherches  semblent particulièrement convaincantes du point de vue
de l'identification des sources  et des manuscrits employés de LaGesta
Normannorum Ducum de Guillaume de Jumièges par ses continuateurs
'romans' : Wace ou Benoît de Sainte-Maure. Pourtant je crois qu'elles ne
peuvent guère expliquer/ justifier de l'interruption de leur chronique.
Je n'arrive pas à me convaincre que, faute d'un texte-source qui perdure
au delà de la bataille de Tinchebrai en 1107, Wace ait dû cesser
l'écriture de son propre récit.
Benoît, s'il a bien pris pour base de son adaptation en langue
vernaculaire de La Gesta... un manuscrit contenant l'interpolation de
Robert de Torigni et non plus comme Wace celle d'Orderic Vital, a pu
certes amplifier son récit jusquà la mort du roi Henri Ier. Mais je ne
pense pas qu'il se soit arrêté faute d'une "matière" pour continuer. Il
me semble que cela serait méconnaître la visée initiale de ces
chroniques anglo-Normandes - atteindre le pésent - et au delà même la
définition de l'écrivain-traducteur au Moyen-Age.


Peut-être que quelqu'un ,  ayant lu cet article,  voudra bien  répondre
à mes doutes et mes hésitations de béotiens... au moins en discuter.

Decidela@clubinternet.fr

--------------C3AF8F1B94A2F8867F5BAADC
Content-Type: text/html; charset=us-ascii
Content-Transfer-Encoding: 7bit

<!doctype html public "-//w3c//dtd html 4.0 transitional//en">
<html>
Les m&eacute;langes Noomen sont localis&eacute;s - j'attends un pr&ecirc;t
inter - et l'article recherch&eacute; d'E. van Houts m'est parvenu
<br>Merci &agrave; tous ceux qui m'en ont fourni les coordonn&eacute;es
exactes au del&agrave; de mes (pauvres) limites hexagonales et m'ont ainsi
permis de prendre connaissance avec diligence des derniers travaux d'E.
van Houts.
<br>&nbsp;
<p>Ses recherches&nbsp; semblent particuli&egrave;rement convaincantes
du point de vue de l'identification des sources&nbsp; et des manuscrits
employ&eacute;s de <i>LaGesta Normannorum Ducum </i>de Guillaume de Jumi&egrave;ges
par ses continuateurs 'romans' : Wace ou Beno&icirc;t de Sainte-Maure.
Pourtant je crois qu'elles ne peuvent gu&egrave;re expliquer/ justifier
de l'interruption de leur chronique.
<br>Je n'arrive pas &agrave; me convaincre que, faute d'un texte-source
qui perdure au del&agrave; de la bataille de Tinchebrai en 1107, Wace ait
d&ucirc; cesser l'&eacute;criture de son propre r&eacute;cit.
<br>Beno&icirc;t, s'il a bien pris pour base de son adaptation en langue
vernaculaire de <i>La Gesta...</i> un manuscrit contenant l'interpolation
de Robert de Torigni et non plus comme Wace celle d'Orderic Vital, a pu
certes amplifier son r&eacute;cit jusqu&agrave; la mort du roi Henri Ier.
Mais je ne pense pas qu'il se soit arr&ecirc;t&eacute; faute d'une "mati&egrave;re"
pour continuer. Il me semble que cela serait m&eacute;conna&icirc;tre la
vis&eacute;e initiale de ces chroniques anglo-Normandes - atteindre le
p&eacute;sent - et au del&agrave; m&ecirc;me la d&eacute;finition de l'&eacute;crivain-traducteur
au Moyen-Age.
<br>&nbsp;
<p>Peut-&ecirc;tre que quelqu'un ,&nbsp; ayant lu cet article,&nbsp; voudra
bien&nbsp; r&eacute;pondre &agrave; mes doutes et mes h&eacute;sitations
de b&eacute;otiens... au moins en discuter.
<p>Decidela@clubinternet.fr</html>

--------------C3AF8F1B94A2F8867F5BAADC--

-------------------------------------------------------------medievale-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe MEDIEVALE


-------------------------------------------------------------medievale--