référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/2000-07/msg00015.html
     Chronologie       
     Conversation       

[MEDIEVALE:2613] Re: Re-Constantinople Serge Pastéris



Maintenant qu'on a bien plaisanté, ...  songeons à vous aider !  :o)

L'oppression ottomane au début du 15e fut telle, que, dès 1430,
Constantinople n'était plus qu'un îlot de chrétienté au milieu de
l'empire ottoman, "un reliquat accidentel, un anachronisme"
comme l'exprime Robert Mantran dans son "Histoire d'Istanbul",
Fayard, 1996 (ouvrage de référence indispensable).
En août 1430, Jean VIII basileus en est réduit à ravaler sa
fierté, et à se jeter aux pieds du pape Martin V, lui promettant
la soumission de l'Église d'Orient à celle de Rome, si tout
l'Occident se jetait dans dans une dernière croisade.
Trop occupés par leurs éternelles querelles de succession
de la guerre de Cent ans, les grands empires d'Occident
n'esquissèrent pas même un geste de solidarité ; Jean VIII
dut donc se contenter de l'aide des empires centraux ; mais
ces derniers sont battus en détail en 1444 et 1448 ; dès lors
les jours de la 2e Rome sont comptés. Elle résistera pourtant
encore 5 ans, jusqu'au fatal assaut de la nuit du 28 au 29 mai
1453, entre 1 et 2 h du matin, en pleine obscurité : le 30, en
début d'après midi, Mehmed II entrait en triomphateur.
IL faut savoir trois choses :
1. Constantinople, qui avait été la ville le plus riche et la plus
peuplée du monde, avec près de 400 000 habitants, n'en
contenait peut-être même plus 30 000, lesquels vivaient dans
une cité désertique, "remplie de vide" comme disait un ambassadeur
vénitien, et dont les palais et les maisons abandonnés n'étaient
plus que ruines. Les Ottomans sont donc loin d'avoir été aussi
bien récompensés de leurs efforts, que les Latins en 1204 :
il n'y avait pour ainsi dire rien à piller !
2. Si l'union des 2 Églises n'a pu avoir lieu, c'est qu'il existait
à Constantinople même un puissant parti anti-unioniste,
dirigé par Dimitrius - le propre frère de Jean VIII -, qui aimait
sans doute mieux se voir musulman que romain !
3. Constantinople reçut cependant quelques renforts des
Occidentaux ; mais dans le fatal printemps de 1453, elle
ne put compter que sur les 700 Génois commandés par
Giustiniani : les musulmans n'étaient plus la terreur qu'ils
avaient été jadis ; moins d'un siècle plus tard, Anne de
Montmorency, Primo Christiano, préféra même s'allier
à la Porte, pour ouvrir un front sur Vienne, plutôt que
d'abandonner la Lombardie à Charles V. Cette alliance
fut la plus longue qu'ait jamais conclue la France, puisqu'elle
ne prit fin qu'en 1905.

Enfin, pour répondre précisément à la question, la prise
de Constantinople ne s'est pas faite en un jour : entre
1430 et 1453, les escarmouches dans les faubourgs
n'ont pas manqué - particulièrement en 1451- ; mais
je n'entrerai pas dans le détail, et vous renvoie à la
multitude d'ouvrages écrit par MANTRAN sur le sujet
(je précise que ce monsieur à un siège à son nom
sous la Coupole :o) , et qu'il passe - à juste raison -
pour le spécialiste de la question).

-------------------------------------------------------------medievale-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe MEDIEVALE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
-------------------------------------------------------------medievale--