référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/2001-03/msg00121.html
     Chronologie       
     Conversation       

[MEDIEVALE:3165] Re: Occident médiéval Christos Nüssli



Bonjour Klaus,
Bonjour à tous les membres de Médievale,

Klaus Oschema a écrit :
> Je n'ai pas vraiment l'intention de trancher cette question d'"orientation"
> ;-), mais je pense quand même qu'il serait utile de vous indiquer la thèse
> de Jürgen Fischer: Oriens-Occidens-Europa. Begriff und Gedanke "Europa" in
> der späten Antike und im frühen Mittelalter, Wiesbaden 1957, où il constate
> que les parties orientales et occidentales formaient l'entité de l'empire
> dans l'antiquité tardive.  Cela n'implique pas, qu'il y avait eu une
> division fondamentale - le modèle consistait plutôt dans l'unité formé de
> ses deux parties.

Unité en 2 parties: il s'agit effectivement des conclusions que j'avais
trouvées au fil de mes lectures.

> Néanmoins, Eucherius, évêque de Lyon au Ve siècle, présente le partagement
> de la terre entre les trois fils de Noé avec les phrases suivantes:
> Sem namque posteritas in Asiam vel Orientem, Cham in Africam vel Meridiem,
> Japhet cum parte Asiae in Europam se Occidentemque porrexerunt. [PL 50,
> 777 - pour les adhérents à la théorie bibliographique]
> 
C'est intéressant: une division triangulaire, alors que de nos jours,
nous "voyons" l'espace en 4 parts.
De plus, la séparation est-ouest semble s'opérer sur le Bosphore et
l'Hellespont (Europa et Asia: les deux provinces romaines qui se
faisaient face) et la séparation nord-sud sur la ligne médiane de la
Méditerranée.

> Ooops, j'aurais presque oublié cette passage éclairante d'Anne Comnène, qui
> décrit les participants de la première croisade, qui viennent de "l'Occident
> entier" comme représentants des "nations barbares habitant le pays situé
> entre l'autre rive de l'Adriatique et les Colonnes d'hercule" (Alexiade, éd.
> B. Leib, t.2, p. 207). Toujours pas d'"EMPIRE occidentale", mais bon..

Bon, Anne a une vision, disons "mythique" de la géopolitique: elle nous
parle constamment des "Celtes" pour désigner les Francs, comme tous les
historiographes de l'époque d'ailleurs. De +, elle semble mettre dans le
même groupe des Varangues tous les gens du nord non-germains (Russes,
Suédois/Götar, Angles, Saxons etc.). Les Scots lui posent problème,
alors elle trouve une jolie périphrase "les Varangues qui portent leur
épée sur le dos".

A nouveau, c'est intéressant, la division est-ouest, au XIème siècle,
s'opérait donc sur l'Adriatique et non plus sur l'Hellespont!!

En fait, le vrai problème, en l'an 2000 comme en l'an 1100 ou en l'an
500, est que nous avons tendance à mélanger des notions spatiales
relatives avec des notions idéologiques absolues. Le même phénomène se
produit en politique avec les terme "droite" et "gauche".

D'un strict point de vue physique, nous sommes TOUS, et en même temps, à
l'orient et à l'occident de quelqu'un d'autre. Oui, c'est une
tautologie...le malheur est que nous donnons systématiquement à ces
simples indications de direction une valeur absolue qui n'est ABSOLUMENT
pas la même pour tous. Pour l'Encyclopedia Britannica 2001 par ex. le
Maroc fait partie du "Middle East".

Qq remarques encore:
Les Orcades, la Corse et les pays irlandais de Mayo et Sligo, la vallée
de la Narenta (=Mostar en Dalmatie), font-ils partie de l'"Occident
médiéval"?
Le Samland, la Samogétie, les terres de Rostov-Suzdal, Kazan, et
Tbilissi, font-ils partie de l'"Orient médiéval" ? (et devraient-ils, à
ce titre être exclus de nos discussions?)

Je pense pour ma part, que le domaine d'étude le plus large constitue la
richesse la plus grande.

Tdb
_____________________________
Christos Nüssli 

*********************************************************
HISTORICAL	:http://homer.span.ch/~spaw1241/atlas.htm
ATLAS  1- 1600
HISTORIQUE 	:http://atlas-histori.ca.tc
*********************************************************

-------------------------------------------------------------medievale-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe MEDIEVALE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
-------------------------------------------------------------medievale--