référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/2002-01/msg00077.html
     Chronologie       
     Conversation       

[MEDIEVALE:4048] Re: [MEDIEVALE] RE: NOM DU MOYEN AGE josette a wisman



Bonjour Marie Montfort 75:
Je ne recommanderai pas le bouquin de Derville, comme je l'ai dit l'an passe dans
un de mes e-mails, il y a des relents d'antisemitisme dans ce livre qui ne sont pas
de mon gout, et j'espere, pas du gout de beaucoup.

Monfort75@aol.com wrote:

> Bonjour!
>
> j'ai été très intéressée par ton mail (que j'ai lu jusqu'au bout) et
> j'aimerais quelques précisions bibliographiques. Comment s'appelle le livre
> de Stéphane Lebecq?
> j'avais déniché deux bouquins l'un: "l'état au Moyen Age" de René Fédou, PUF,
> 1971 et l'autre: "La société française au Moyen Age", d' Alain Derville,
> PUSeptentrion, 2000. Peut-on s'y fier?
>
> Merci
>
> Marie
>
> Dans un courrier daté du 22/01/02 06:17:41 Heure d'hiver Paris Madrid,
> tinky-winky@infonie.fr a écrit :
>
> > Bonjour à tous!!
> >
> >  Tout d'abord la réponse à la première question. Jusqu'au XIe-XIIe, les
> gens
> > du moyen âge ne portaient qu'un nom, la diversité des noms était telle
> qu'il
> > n'avait pas besoin d'autres mentions pour être identifié. A partir de cette
> > époque, la diversité des prénoms diminuent. Il est alors ajouté un cognomen
> > ou surnom de différents types : exple: "fils de untel" , "de tel lieu", "le
> > roux" caractéristique physique, ou métier exercé par exple le nom lefebvre
> > provient du latin faber : le forgeron, l'ouvrier. Au début de ce phénomène,
> > le cognomen ne se transmettait pas de génération en génération puis avec la
> > diffusion de l'acte écrit et donc les besoins d'identification , entre
> autres,
> >  ce cognomen s'est transmis entre les générations. Je tiens à signaler que
> je
> > ne suis pas spécialiste de la question, il se peut dc que mon discours soit
> > fait d'approximations qui pourraient choquer le spécialiste. Je vous
> renvoie
> > donc aux travaux de Monique Bourin et de son équipe sur l'anthroponymie
> (nom
> > de la science qui s'occupe de ces pb) qui ont fait paraitre cinq volumes
> sur
> > cette question.
> >  Quant à la deuxième question, je suis choqué de voir que l'on peut sur une
> > liste de diffusion sur le Moyen Âge parler du Haut Moyen Âge comme étant un
> > âge noir, pourquoi pas nous ressortir les terreurs de l'an, mil? (fausses,
> > comme tout le monde sait...!). Le Moyen Âge va (même si ces bornes
> > chronologiques sont toutes relatives) du Ve siècle, chute de l'empire
> romain
> > au XVe siècle, avènement de la renaissance, notre bon maître Jacques Le
> Goff
> > parle même de long Moyen Âge qui va jusqu'au XVIIe siècle. Habituellement,
> le
> > Moyen Âge, période longue de 10 siècles est commodément séparé en trois
> > parties : le haut Moyen Âge (Ve-IXe), le Moyen Âge médian ou classique (Xe-
> > XIIIe siècle) qui correspond à l'imagerie médiévale avec les chevaliers et
> le
> > bas Moyen Âge (XIVe-XVe siècle) qui voit la genèse de l'état moderne. En
> > parlant d'âge sombre, vous retombez dans l'historiographie du XIXe siècle
> et
> > continuez à entretenir le phantasme du gd public sur un Moyen Âge horrible,
> > pleines de terreurs, de guerre (bcp moins meurtrière que nos guerres
> modernes!
> > ). Hors le Haut Moyen Âge est plein de richesses: la renaissance
> > carolingienne, la mise en place des royautés dites barbares, la mise en
> place
> > d'un empire, l'avènement des scirptoria monastiques qui nous ont transmis
> > tant de richesses et nous ont permis de connaître les auteurs classiques...
> > Maintenant pour répondre plus directement à la question, bcp d'ouvrages
> sont
> > consacrés à cette période, vous pouvez voir les points seuil histoire,
> > surtout celui de Stéphane Lebecq qui est très bien fait, la biographie de
> > Charlemagne par Jean Favier qui vous donnera une vue d'ensemble sur le
> VIIIe-
> > IXe siècle, ensuite vous avez des synthèses sur le Moyen Âge dont celle
> > dirigé par Robert Fossier chez Armand Collin, celle de Claude Gauvard chez
> > les PUF ou celle de KF Werner chez livre de poche. Voilà des idées, ms ce n'
> > est pas du tout exhaustif...Une dernière petite chose même si j'ai cse d'
> > avoir été déjà trop long, ce n'est pas parce qu'on étudie le Moyen Âge, que
> > vous êtes obligé d'utiliser un vocabulaire qui rappelle le Moyen Âge pour
> > désigner le livre actuel ("grimoire d'historien"), nous ne sommes pas des
> > arriérés et ns vivons avec notre époque, nous ne vivons pas ds le Moyen Âge
> > ms bien au XXIe siècle comme vous pourrez vous en rendre compte vous même
> en
> > allant sur les sites en dessous de ma signature.
> >  Cordialement
> >  Gautier Poupeau
> >  Webmestre du site de l'Ecole des chartes, http://www.enc.sorbonne.fr
> >  Etudiant associé à Ménestrel, répertoire de ressources pour médiévsites
> sur
> > Internet, http://www.ccr.jussieu.fr/urfist/mediev.htm
> >
> >  PS: je suis encore désolé d'avoir été aussi long, j'avoue ne jms lire ce
> > genre de mails, mais j'espère que certains d'entre vous auront été jusqu'au
> > bout de celui-ci.
> >
>
> -------------------------------------------------------------medievale-+
> _______________________________________________________________________________
>
> >>> Pour être retiré de cette liste d'envois,
>
> écrire à:   listproc@uqam.ca
>
>     avec comme seule ligne de message:
>
> unsubscribe MEDIEVALE
>
> Note: la commande doit apparaître dans le corps du message,
>       NON PAS dans le Sujet.
> -------------------------------------------------------------medievale--
begin:vcard 
n:Wisman;Josette A.
tel;fax:202-885-1076
tel;work:202-885-2393
x-mozilla-html:FALSE
org:American University;Language and Foreign Studies
adr:;;4400 Massachusetts Avenue N.W.;Washington;D.C.;20016;USA
version:2.1
email;internet:jwisman@american.edu
title:Dr. Josette A. Wisman
fn:Professor Josette A. Wisman
end:vcard