référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/2002-02/msg00065.html
     Chronologie       
     Conversation       

[MEDIEVALE:4123] Re: Le loups Martin La Perriere



Cette traduction me fait plus de sens. Lorsque l’on vit en brandissant le fer a l’epoque romaine, pratiquement en guerre continuelle pour etendre et defendre l’empire, revenir a sa tente est un evenement heureux qui signifie un repos bien merite. Ces gars etaient des dures. J’en imagine facilement un tuer a main nue 3 a 4 casseurs de jambe des Hell’s d’aujourd’hui et en ressortir en riant. Ils avaient tous des physiques de bucherons ou de cultivateur. Ils travaillait du soir au matin en ne dormant que 5 a 6 heures par nuit. Je ne suis pas sur mais je crois que le service militaire romain etait de 10 ans. Leurs journees etaient bien remplis et parfois meme au peril de leur vie. Ce serait un beau dicton a la « Home sweet home » pour les Legionnaires.

 

J’aimerais beaucoup voir la photo (ou l’illustration) en question

 

Merci pour la traduction latine, ca ma inspire ceci

 

Martin Laperriere

 

-----Original Message-----
From: owner-medievale@uqam.ca [mailto:owner-medievale@uqam.ca] On Behalf Of Lagneaux François
Sent: Thursday, February 21, 2002 16:57
To: Liste de discussion sur l'occident medieval
Subject: [MEDIEVALE:4118] Re: Le loups

 

Tenere lupum auribus signifierait également "la difficulté est surmontée".  Symboliquement cela pourrait marquer (mais je ne suis pas un spécialiste) un événement particulier local ou être en rapport avec un événement biblique, mais pour cela il faudrait connaître les autres chapiteaux de la "série".

----- Original Message -----

From: bqt

To: Liste de discussion sur l'occident medieval

Sent: Thursday, February 21, 2002 8:33 PM

Subject: [MEDIEVALE:4117] Le loups

 

Bonsoir

Certains chapiteaux romans laissent à penser qu'ils mettent en scène le proverbe latin:" tenere lupus auribus ".

En dehors de sa traduction: "tenir le loups par les oreilles" qu'elle est la signification de ce proverbe?

Merci

Patrick Blanquart