référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/2003-06/msg00004.html
     Chronologie       
     Conversation       

[MEDIEVALE:4671] PECIA Pecia



A PARAÎTRE ...

Au sommaire du numéro 2/2003 de

PECIA Ressources en médiévistique :

Bruce C. Brasington ( West Texas A & M University, Department of History), A note on a glossary to a carolingian canon law manuscript

Un glossaire dans le manuscrit Vatican Latin 1347 nous montre comment le trivium, essentiellement  grammaire/lexicographie, a fourni les bases de l’enseignement du droit canonique dans le monde carolingien. Ce glossaire a emprunté quelques mots des canons de la Collectio Canonum de Cresconius, qui avait été compilée au septième siècle. Le glossaire suit la Collection dans ce manuscrit. Les gloses latines aident le lecteur à comprendre le sens de certains termes théologiques et juridiques. Quelques gloses sont aussi en vieil allemand.

François Falc’hun (+), Cum olim monasterium b. Melanii ... Relation de miracles à Saint-Melaine de Rennes (XIIe siècle) : texte et traduction

Le folio 32 du manuscrit Paris BnF Lat. 13089 reste l’unique témoin d’un manuscrit aujourd’hui disparu mais dont on garde une description fournie par Dom Martial Desforges et adressée à Dom Luc d’Achery le 6 août 1659. L’auteur de cette pièce, anonyme, se présente comme moine de Saint-Melaine de Rennes et nous rapporte trois miracles dont le dernier se déroule au temps de l’abbé Raoul II (1120-1126). Texte et traduction nous sont données dans cette étude.

 Jean-Luc Deuffic, La confrérie Saint-Yves de Paris en 1368. Une liste de membres inédite

A partir d’une pièce du fonds de Saint-Yves (Paris AN S 3631A, octobre 1368), l’auteur énumère une liste des membres de cette confrérie fondée en 1348 sous l’épiscopat de Foulques de Chanac, à la demande de « quelques fidèles … principalement de nationalité bretonne et de la province de Tours ». Ce document nous présente une galerie de hauts personnages dont certains piliers de la puissante bourgeoisie parisienne. Secrétaires et médecins du roi, notaires ou hommes de loi, universitaires, clercs ou marchands, maîtres ouvriers, simples bourgeois, la confrérie traduit toute la « bonne société » de la capitale. Etude prosopographique.

Archives du Moyen Age, La Grande Confrérie de Notre-Dame aux prêtres et bourgeois de Paris
(suite de l’édition des documents nécrologiques)

 

 http://perso.wanadoo.fr/pecia/revue.html.htm

PECIA
4, Jacques Duclos Bte 451 93200 SAINT-DENIS (FRANCE)

pecia@wanadoo.fr FAX 01 42 35 15 22