référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/2004-04/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

[MEDIEVALE:4989] Dante infini (du dimanche 9 au lundi 17 mai 2004) =?Windows-1252?Q?Beno=EEt_Beyer_de_Ryke?=



Dante infini

**********************************************
France Culture
http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/sommaire/
du dimanche 9 au lundi 17 mai 2004
**********************************************

Parce qu’il a élaboré une langue et proposé une topologie du monde fondée
sur la plus haute tradition mais totalement renouvelée et comme
éternellement visionnaire, Dante est une des balises fondamentales de notre
culture, et La Divine Comédie est le texte où l’on revient sans cesse pour y
voir clair. Peignant la fresque de son temps, avec ses turpitudes, ses
concussions mais aussi ses rêves, Dante est allé au plus profond de la
société et de la nature humaines. Les vices et les vertus y sont répertoriés
en un parcours à la fois initiatique et cathartique, sous la double houlette
de l’ombre de Virgile et de la radieuse Béatrice.
En notre époque troublée, dont les repères s’estompent dans le brouillard,
il est opportun de revenir à Dante, comme l’ont d’ailleurs fait de nombreux
grands écrivains dans les siècles passés.
En partenariat avec la Comédie-Française, France Culture propose une lecture
de très larges extraits de La Divine Comédie, en direct de la salle
Richelieu, à travers trois blocs successifs d’environ deux heures et demi
pour chacun des cantiques, avec l’ensemble de la troupe réunie pour cette
circonstance exceptionnelle.
Longtemps, la lecture de Dante en français a été rendue difficile par des
traductions opaques, qui ajoutaient volontiers à la complexité du texte
original. Non qu’elles fussent négligeables, et leur histoire est
passionnante en tant que telle (une émission spéciale de « Tout arrive » y
sera d’ailleurs consacrée). Mais il manquait une passerelle plus abordable
et généreuse : on la doit à Jacqueline Risset et à sa merveilleuse
traduction utilisée pour cette journée et qui, par son attachement au sens
et par sa fidélité à l’onomastique, nous rapproche du texte de Dante dont
elle restitue les innombrables strates et révèle en même temps le corrosif
humour. C’est Jacqueline Risset elle-même qui nourrira les intervalles de
ses commentaires et analyses, pour mieux déployer les enjeux et les
allusions de l’œuvre de Dante, pour faire entendre aussi ses échos
contemporains.

En amont de cette journée marathon, France Culture propose un vaste
programme d’émissions et de rediffusions autour de Dante pour prendre la
mesure de ses multiples implications dans son temps et à travers les siècles
: le monument du grand poète italien est plus vivant que jamais, et l’on ne
finit pas d’en faire le tour.

Cultures d’islam : Ibn Arabi et Dante par Abdelwahab Meddeb
dimanche 9 mai de 17h30 à 18h30

La proximité entre ces deux écrivains qu'en apparence tout sépare, étonne.
Ibn Arabi (1165-1240) a écrit un recueil de poèmes à la gloire d'une femme
inspiratrice Nidam (Armonia) très proche de la Vita nova de Dante
(1265-1319) où apparaît pour la première fois Béatrice. L'un et l'autre
s'inspirant de l'amour profane pour dire l'amour divin. Ce n'est pas
l'influence du premier sur le second que nous cherchons à établir mais la
convergence entre deux oeuvres qui montrent qu'islam et christianisme se
sont croisés sur une scène commune.
Avec Carlo Ossola, du Collège de France.

Une vie, une œuvre par Francesca Isidori
dimanche 9 mai de 20h30 à 22h

Pourquoi lire Dante aujourd'hui ? Et comment approcher, cheminer dans son
oeuvre poétique dont l'ampleur expressive, thématique, philosophique peut
dérouter, au premier abord, le lecteur contemporain ? Comment habiter
aujourd'hui cet édifice imposant qu'est la Comédie, à laquelle l'admiration
de la postérité a ajouté l'épithète de « Divine » ?
Des poètes seront nos guides pour entreprendre ce voyage, notamment Edoardo
Sanguineti, Giovanni Raboni, Franco Loi, Mario Luzi et Jean-Charles
Vegliante, qui a publié une traduction de l’Enfer (1995) et du Purgatoire
(1999).
Avec les voix de Carmelo Bene et  Vittorio Gassman.


Mémorables : Dante en son temps par François Wahl
du lundi 10 au 14 mai de 11h30 à 12h

« Mémorables » propose la rediffusion d’extraits d’une « Journée »
exceptionnelle que François Wahl et René Jentet avaient dédiée, le 26
septembre 1965, à Dante, pour le 700ème anniversaire de sa naissance.
Journée qui rendait hommage, en effet, au poète ainsi qu’à la première
traduction en français de ses « Œuvres complètes », signée André Pézard et
parue chez Gallimard, dans la collection « Bibliothèque de la Pléiade ».
Parmi les invités venus partager, sous la houlette du philosophe François
Wahl, leurs réflexions et leurs interprétations d’une œuvre aux aspects si
multiples, nous réentendrons Jacques Madaule, Roland Barthes, André Pézard,
Henri Marrou et Maurice de Gandillac. De nombreux extraits des lectures de
La Vie nouvelle, du Banquet, de Monarchie et, surtout, de La Divine Comédie,
illustreront ces entretiens, avec, pour interprètes principaux : Michel
Bouquet (Dante), Jean Topart (Virgile) et Louise Conte (Béatrice),  sous la
direction artistique de René Jentet.

- lundi 10 mai : Dante en son temps, une politique
Avec Jacques Madaule, professeur, homme de lettres.
- mardi 11 mai : Dante en son temps, une rhétorique
Avec Roland Barthes, directeur d’études à l’Ecole Pratique des Hautes
Etudes.
- mercredi 12 mai : Dante en son temps, une traduction
Avec André Pézard, traducteur des « Œuvres complètes » de Dante.
- jeudi 13 mai : Dante en son temps, une littérature courtoise
Avec Henri Marrou, professeur à la Sorbonne.
- vendredi 14 mai : Dante en son temps, une philosophie
Avec Maurice de Gandillac, professeur à la Sorbonne.

Les chemins de la connaissance : Dante selon / selon Dante
Ecrire avec Dante par Anne-Sophie Vergne
du lundi 10 au 14 mai de 13h40 à 14h

Dante est, à l’égal d’Homère ou de Virgile, en même temps qu’un sommet de la
culture occidentale, un « passeur de souffle » pour les écrivains et les
poètes qui ont suivi sa voix jusqu’à aujourd’hui. La Divine Comédie aura
alimenté l’esprit autant que la forme d’ouvrages majeurs, non seulement en
Italie et en Europe, mais dans le monde entier. Œuvre foisonnante donc, dont
l’influence a été et reste universelle, parmi celles, rares, capables de
voyager dans le temps et l’espace. Bien entendu, il est impossible de
dérouler un paysage clair de cet héritage et de l’enfermer dans un champ
clos. Nous proposons plutôt des approches de Dante selon l’usage qu’en ont
fait certains auteurs contemporains. Dans chaque cas, la manière dont Dante
opère dans une œuvre - qui lui doit non pas en tout (bien sûr) mais en
(grande) partie - reste singulière. Au final, il s’agira probablement aussi
bien d’un portrait-fragment de l’œuvre de Dante que de portraits d’auteurs
au miroir de Dante. Dante selon / selon Dante.
T.S. Eliot, Ezra Pound, Joyce, Borges, Beckett, Pasolini, Claudel, Saint
John Perse.
Qu’ont entendu de Dante, dans une époque si éloignée de la sienne, les
auteurs qui ont marqué la nôtre ?
Avec Jacques Darras, Jacqueline Risset, Jean-Pierre Ferrini, Bruno Pinchard,
Philippe Sollers

Tout arrive par Marc Voinchet
mercredi 12 mai de 12h à 13h30

Les nuits de France Culture : « L'autre scène ou les vivants et les dieux:
le voyage visionnaire de Dante Alighieri » par Philippe Nemo
les nuits du 15 au 16 et du 16 au 17 mai de 1h à 6h

- Première nuit (première diffusion : 1980)
Présentation de La Divine Comédie, biographie de Dante, rencontre de
Béatrice. Descente de Dante vers les Enfers, avec Virgile. Dante aux Enfers
: après les tourments des lâches, des luxurieux, nous assistons à ceux des
gourmands.
- Deuxième nuit (première diffusion : 1981)
Dante au Purgatoire, une colline dont le sommet est le paradis terrestre.
Le paradis. L'envol de Dante. L'espace paradisiaque figurée par la Rose
Blanche, différentes lectures de cette partie de La Divine Comédie. Le
Paradis suite et fin.

Les vivants et les dieux : « La Divine Comédie vue par Philippe Sollers »
par Michel Cazenave (première diffusion : 20/01/2001)
samedi 15 mai de 8h à 8h45

En introduction à la lecture de très larges extraits de La Divine Comédie
sur les antennes de France Culture le dimanche 16 mai, nous rediffusons ici
l'entretien que nous avions eu voici un an avec Philippe Sollers. Quel est
le statut de l'imagination dans La Divine Comédie ? Comment s'articulent
l'imagination du poète et la puissance visionnaire ? Comment la poésie
est-elle le meilleur véhicule de l'expression spirituelle ?
Sous la conduite de Virgile suivi de Béatrice qui va prendre son relais au
Paradis terrestre, Dante nous raconte dans La Divine Comédie son voyage
grandiose et visionnaire à travers les cercles de l'Enfer et du Purgatoire
jusqu'aux sphères célestes du Paradis où, remis par Béatrice aux mains de
saint Bernard de Clairvaux, il aura la vision ultime et extatique de la
Trinité.

Comédie-Française : La Divine Comédie
dimanche 16 mai de 13h55 à 22h30

14h à 16h15 : L’Enfer
16h15 à 17h : commentaires de Jacqueline Risset
17h à 19h15 : Le Purgatoire
19h15 à 19h30 : commentaires de Jacqueline Risset
19h30 à 19h45 : journal
19h45 à 20h30 : commentaires de Jacqueline Risset
20h30 à 22h30 : Le Paradis



-------------------------------------------------------------medievale-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe MEDIEVALE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
-------------------------------------------------------------medievale--