référence : http://listes.cru.fr/arc/medievale/2008-09/msg00000.html
       Chronologie       
       Conversation       

[MEDIEVALE:147] Nicolas de Cues, La Paix de la foi URHM infos



La Paix de la foi
Introduction, traduction et notes
d'Hervé Pasqua

La diversité des religions, loin de diviser les peuples, doit les unir.
Telle est l'idée de Nicolas de Cues. Cette idée, d'une actualité brûlante,
est un défi. Hervé Pasqua nous offre ici une présentation de la vie et de
l'oeuvre de Nicolas de Cues, disciple de Maître Eckhart ainsi que la
traduction de la Paix de la foi, écrite en 1453, année de la chute de
Constantinople. Son analyse ainsi qu'une bibliographie complète, font de cet
ouvrage un ouvrage de référence. Vous en trouverez un aperçu à travers la
couverture.

A l'heure où Nicolas de Cues écrit le De pace fidei en 1453, Constantinople
tombe aux mains des Ottomans. L'Europe chrétienne, en  émoi, s'apprête pour
se défendre à prendre les armes. Le cardinal de Cues, conscient que la
charité doit commander l'entente entre Chrétiens et Musulmans, travaille
alors à une réconciliation par-delà toute solution exclusivement politique,
c'est-à-dire armée.

Dans sa Lettre à Jean de Ségovie, traduite en annexe, il exprime sa
confiance: "si nous procédons selon la doctrine du Christ, nous ne nous
tromperons pas, mais son esprit parlera par notre bouche et aucun adversaire
du Christ ne pourra lui résister; mais si nous choisissons d'attaquer par
une  invasion en armes, nous devons craindre en usant de l'épée, de périr
par l'épée." Dans ces lignes, Nicolas révèle l'intention qui l'anime.



Homme de paix, il préfère "dialoguer plutôt que guerroyer", sûr que la
religion unit les hommes parce que Dieu est l'unique.

 La paix de la foi, traduite et présentée par Hervé Pasqua, se situe dans la
lignée des "Dialogues entre un philosophe, un juif et un païen " d'Abélard
et du "Livre du gentil et des trois païens" de Raymond Lulle, elle inspirera
Pic de la Mirandole et Marsile Ficin et annonce le "Projet de paix
perpétuel" de Kant. Cette ouvre magistrale s'inscrit dans le cadre du
dialogue entre les religions et, particulièrement, entre le Christianisme et
l'Islam.

Hervé Pasqua, recteur de l'Institut Catholique de Rennes, est l'auteur d'une
traduction du De li non aliud de Nicolas de Cues (Cerf, 2002) ; La Docte
Ignorance (Bibliothèque/Rivages, 2008) ; Maître Eckhart. Le procès de l'Un,
Cerf, 2006.


Mise en vente : 3 octobre 2008

Genre : Philosophie  -  Public : Adultes - Présentation : 11 X 18 cm - 216
pages - ISBN : 978-2-7403-1451-7


Contact presse : Lucie LEMAIRE - presse@editionstequi.com - Tel : 01 40 46
72 97 - Fax : 01 40 46 72 93

Editions P. Téqui - 82 rue  Bonaparte - 75006 PARIS











www.editionstequi.com






-------------------------------------------------------------medievale-+
_______________________________________________________________________________

>>> Pour être retiré de cette liste d'envois,

écrire à:   listproc@uqam.ca

    avec comme seule ligne de message:

unsubscribe MEDIEVALE


Note: la commande doit apparaître dans le corps du message, 
      NON PAS dans le Sujet.
-------------------------------------------------------------medievale--