référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-05/msg00020.html
     Chronologie       
     Conversation       

No Subject Neil Bishop



FRAN 3501 Le theatre de langue francaise

(_Le Cid_, _Le mariage de Figaro_, _Marius_, _Antigone_, _En attendant
Godot_, _Les belles-soeurs)

Le cours d'introduction au theatre de langue francaise dont nous avons
parle il y a quelque temps deja a pris fin. Plutot qu'un
examen final, les etudiant-e-s ont redige une dissertaion finale. Ce fut
une classe au-dessus de la moyenne; je crois bien que c'est la premiere
fois que j'ai donne une note de 95 % (a une seule personne, certes; mais
une autre a recu 90 %). La dissertation finale s'est averee l'occasion
de rapprochements inattendus, comme une comparaison entre _Marius_ et
_Le Cid_ ou entre _Antigone_ (de JA) et _Les belles-soeurs_, ce qui
confirme la creativite des etudiant-e-s. Une seule
dissertation a porte sur _Le mariage de Figaro_, en partie parce que le
temps alloue aux exposes oraux (souvent excellents) ont limite le temps
dont j'ai dispose pour faire cours moi-meme.

C'est la un risque qui decoule tout naturellement de l'inclusion des
exposes oraux dans le systeme d'evaluation prevu pour un cours, et ce
qu'apprenent tant les personnes qui preparent et qui presentent l'expose
que celles qui l'ecoutent compense largement le manque de temps dont
dispose ainsi le prof pour "couvrir le programme" selon l'expression
consacree. Mais si
quelqu'un a trouve une autre formule que celle de cette compensation, je
serais heureux de vous lire.

La dissertation finale temoigne d'un massif glissement (=avalanche?)
vers la seule thematique aux depens des autres aspects (formels ou
non-verbaux, notamment) des pieces
etudiees. Certes, ces autres aspects - analyse semiotique des
personnages, des lieux et espaces et des autres aspects non-verbaux -
avaient ete assez souvent abordes dans les exposes oraux, mais alors les
etudiant-e-s avaient mis ces aspects en rapport avec la thematique. Dans
les dissertations, on n'a pas rendu pareille faveur aux aspects
non-verbaux, plusiers personnes (il y a eu de belles exceptions,
heureusement) ont eu tendance a parler de la thematique sans guere tenir
compte des aspects non-verbaux. Et si l'on
a souvent mis en rapport la thematique avec les personnages et leur
psychologie, ce fut souvent en fonction d'une analyse psychologique
assez traditionnelle, limitee a cette seule dimension de leur versant
actoriel.

Or, les etudiant-e-s avient le droit de privilegier la thematique dans
leur dissertation; j'aurais
simplement aime qu'on ne laisse pas tomber tout le reste. Si quelqu'un a trouve le moyen d'eviter de tels
glissements de retour vers une sorte d'abord traditionnel des textes de
theatre, la encore je serais heureux de vous lire.

Merci a vous toutes et tous qui m'ont aussi virtuellement que
vertueusement accompagne pendant le parcours
du FRAN 3501 le theatre de langue francaise.

Neil Bishop
Etudes francaises et hispaniques
Memorial University of Newfoundland
nbishop@morgan.ucs.mun.ca

------------------------------

End of QUEATRE Digest 34
************************