référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-06/msg00003.html
     Chronologie       
     Conversation       

Achat sur Moliere (fwd) Andre G. Bourassa



Un livre recent recommande lors d'un colloque sur le XVIIe s.:
Andre G. Bourassa

---------- Forwarded message ----------

Pierre Force
Moliere ou Le Prix des choses. Morale, economie et comedie. Paris:
Nathan, 1994, Coll. Le Texte a l'oeuvre (264p.)

Description:
*Corriger les moeurs par le rire*. S'il nous est difficile aujourd'hui de
prendre au serieux la devise de la comedie, c'est parce que notre vision
du genre est tributaire, bien plus que nous ne l'imaginons, de
l'interpretation que Rousseau donna de l'oeuvre de Moliere dans la *Lettre
a d'Alembert sur les spectacles*. Or, lorsque Rousseau dissociait la
comedie de la morale, il enoncait un paradoxe. Plutot que de chercher a
"rectifier" la perspective de Rousseau sur Moliere, cet ouvrage en tire
parti pour mettre en evidence ce qui constitue l'originalite de Moliere et
l'interet philosophique de son oeuvre: une pensee de l'echange et du don.
Les comedies de Moliere sont en effet un moment de transition entre deux
mondes: l'un dans lequel les objets echanges (biens, services,
compliments, sentiments) et les hommes qui les echangent possedent une
valeur intrinseque et certaine; l'autre ou le prix des choses et des
hommes obeit aux lois d'un marche. C'est le refus ou la reconnaissance de
ce marche qui definit pour nous aujourd'hui les deux disciplines qui se
partagent le champ de l'etude des moeurs: la morale et l'economie.

--
Ch. Allegre
Universite de Montreal
Departement d'etudes francaises

e-mail: allegre@ere.umontreal.ca


------------------------------