référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-06/msg00006.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: IONESCO-"RHINOCEROS" (fwd) Hamish Price



Bonjour,

Serge Lesens a ecrit:

>Que penser de l'attitude finale de Berenger dans "Rhinoceros" d'Eugene Ionesco?
>Pour ma part, je regrette que quelqu'un comme Ionesco n'ait pas pu (ou pas
>voulu?) imaginer ce personnage capable de vivre tout naturellement ses deux
>natures, celle d'humain et celle de rhinoceros. Cela me semble gacher un peu le
>genie de cet auteur.

N'oubliez pas que Rhinoceros, ou bien la "rhinocerite", represente, pour
Ionesco, la maladie qu'il a vue personellement en Roumanie pendant les
annees 30.  La rhinocerite ne permet pas d'humanite: les rhinoceros ne
permettent pas l'existence des autres (comme les Nazis).  La rhinocerite a
bien existe en Roumanie et en Allemagne sous la forme du totalitarisme du
regime fasciste de l'epoque.  Il n'y a aucun element d'humanite; l'individu
n'existe pas dans l'ame du rhinoceros.

Au moment ou Dudard devient "sympathisant des Rhinoceros, il demande (d'un
ton ironique de la part d'Ionesco) a Berenger "Quoi de plus naturel qu'un
rhinoceros?"

Berenger repond: "Oui, mais un homme qui devient rhinoceros, c'est
indiscutablement anormal."

>- pensez-vous comme moi que mettre en oeuvre un Berenger capable de vivre tout
>naturellement sa double nature aurait rehausse le genie d'Ionesco?

Je ne suis pas d'accord.  Il y a, dans l'oeuvre, un personnage qui pretend
"vivre tout naturellement sa double nature": Dudard, il parait, est pret a
accepter tout: Il est "trop tolerant", comme le dit Berenger, en depit d'une
situation dont il n'est pas possible de se mettre au dehors de la question:

"...quand vous etes mis tout a coup devant la realite brutale des
faits, on ne         peut pas ne pas se sentir concerne directement, on est
trop violemment surpris         pour garder tout son sang froid."

De toute facon, _Rhinoceros_ est l'histoire du desespoir absolu, d'une mort
vivante au moment de l'apocalypse qu'obsedait Ionesco.  Berenger n'est pas
capable de devenir rhinoceros: il l'avoue lui-meme, il n'a pas la volonte.
Il n'accepte pas pour un seul moment cette malaise diabolique qui transforme
des hommes en rhinoceros.

Nous avons, en Berenger, un personnage qui a confondu toute idee d'un
alcoolique indifferent, passif, sans "raison d'etre", qui a besoin de se
soumettre aux maux de l'alcool pour s'echapper des rigueurs de la vie.  Au
premier tableau, nous avons un Berenger lache, paresseux, qui a peur du
"fardeau" d'une vie qui lui pese.  Par contre, a la fin du troisieme acte,
les mots:

"Contre tout le monde, je me defendrai! Je suis le dernier homme, je
le               resterai jusqu'au bout! Je ne capitule pas!

Nous avons enfin un Berenger qui est pret a faire tout pour porter la cape
de l'humanite.


>- A-t-il mis en scene un tel personnage dans une autre de ses oeuvres?

Bien sur, Berenger apparait souvent dans les oeuvres d'Ionesco (en nom et en
ame!).  Dans _Tueur sans gages_, Berenger fait face a la fin de l'humanite,
dans les mains d'un tueur anonyme qui reflete la deshumanisation d'une
societe.  Egalement, la peur absolue de faire face a la mort est le theme
principal dans _Le roi se meurt_.  Bref, vous ne trouverez pas de
personnages qui resistent les maux en acceptant leur presence dans la
panorama des oeuvres d'Eugene Ionesco.  Il lutte contre la societe qui
supprime l'individu.  Berenger est seul.  Il ne capitule pas!

Hamish Price

************
Hamish.Price
Academic Committee Representative, VUWSA
PO Box 1516, Wellington 6015
Home Phone: 587-0405
Home Fax:   587-0405
e-mail address: Hamish.Price@vuw.ac.nz
*************************
You're not paranoid if they really are after you...


------------------------------