référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1995-11/msg00017.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Antigone W S Brooks



Deux collegues ayant pose la question de savoir quelle est l'importance
d'Eurydice ... d'une part, elle represente la majorite silencieuse pour
qui ni les questions fondamentales de strategie nationale ni les problemes
personnels d'autrui n'ont d'importance, tant on est egoiste; de l'autre,
elle est la pour se suicider tout comme Antigone est la pour mourir. Son
suicide renforce, voire definit le pathetique de l'oeuvre.  Creon
determine sa strategie personnelle et gouvernementale. Le seul etre qui
puisse le juger, sa femme, s'esquive. Il n'aura ni la consolation de son
approbation ni celle de la condamnation. Il est vraiment seul. Le petit
page n'y comprend rien et quant aux gardes, ce n'est pas leurs oignons.
En somme, le role d'Eurydice est precisement de ne pas avoir de role, de
n'offrir aucun soutien a son mari qui s'est vu oblige de retrousser ses
manches et de gouverner etc. De ne pas comprendre mais, a la difference
d'Antigone, de ne pas refuser non plus.
Si elle tricote, c'est peut-etre une reminiscence des femmes autour de
l'echafaud a l'epoque de la Revolution, mais cela est une interpretation
qui ne mene nulle part, me semble-t-il. Ne pas oublier le moment ou le
Messager arrive: "La reine? ou est la reine?" Une interpretation de cette
piece dont je me souviens (a Lille, il y a presque trente ans! je ne sais
plus par qui) a laisse Eurydice la, devant les spectateurs, assise a
droite ou a gauche, pendant presque toute la piece, a ne jamais regarder
l'action. C'est-a-dire qu'elle ne sort pas tout a fait quand le Prologue
la presente, elle ne fait que traverser la scene d'un cote a l'autre.
J'avoue que la didascalie est formelle: elle aurait du sortir. (Pas tout a
fait comme Pridamant dans l'Illusion comique, car elle ne s'interesse pas
a savoir ce qui arrive:  elle tricote. Voila pourquoi elle tricote - c'est
pour qu'elle ait quelque chose a faire. Elle ne leve pas les yeux de son
travail.) Dans cette interpretation, elle s'est levee a un certain moment
pour disparaitre dans la coulisse. Peut-etre au moment ou Antigone
disparait de l'autre cote mais je ne m'en souviens plus.

-----------------------------------
Dr W S Brooks
Reader in French, French Section Coordinator
School of Modern Languages and International Studies
University of Bath
BATH BA2 7AY Great Britain

Telephone: 01225 826268 / (+44) 1225 826268 (direct line)
or: 01225 826180 / (+44) 1225 826180 (secretary)
Fax:       01225 826099 / (+44) 1225 826099
Email:     W.S.Brooks@bath.ac.uk


On Sun, 12 Nov 1995 CMONTFORT@scuacc.scu.edu wrote:

>
> Je ne pensais pas me joindre a ce dialogue, mais voici une autre question
> sur un personnage feminin d'Antigone. Sa presence dans la piece me parait
> importante. Elle ne parle pas, mais elle est presente dans le prologue et
> elle tricote (modernisme par rapport a Sophocle, occupation traditionnelle
> de la femme qui a l'epoque ne votait pas encore en depit de multiples
> tentatives); on parle d'elle (s'occupe des pauvres, mort courageuse, etc.)
> Et surtout, son silence est une autre facon de montrer l'impossibilite de
> communiquer entre le etres: avec Antigone, c'est a un moment precis de
> son developpement, pour Eurydice, c'est toute une vie.
> Catherine Montfort
> Santa Clara University
> California

------------------------------

End of QUEATRE Digest 125
*************************