référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-01/msg00042.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Re : Lever de rideau David Trott



Je retiens de Daniel MESGUICH, dans sa mise en sc=E8ne il y a fort longtemps
d'une piece de Marivaux ("Le Prince travesti"?, je ne suis plus certain), la
mise en abyme de la mise en scene elle-meme. Un des personnages jouait avec
une maquette que j'ai reconnue comme celle de la celebre production de "La
Dispute", signee par Patrice Chereau.=20

Peut-on comparer aux "segments de theatralite" du spectacle mesguichien
l'emploi du rideau qui cache le fond du theatre dans la piece dont il a ete
question lors de cette serie d'interventions appelee "Lever de rideau"? Je
parle de "La Foire Saint Germain" de Regnard et Dufresny, representee dans
l'Hotel de Bourgogne en decembre 1695. A trois reprises, ce theatre qui
represente une foire ouvre en abyme d'autres theatres (des loges foraines)
contenus dans cette foire. A la lumiere de ce que dit Roger-Daniel Bensky
sur "l'emploi singulier du rideau" par D. Mesguich, je vois les passages
suivants d'un autre oeil:

........."On ouvre & le Theatre (qui est un theatre DANS le theatre)......
.........represente un Bois agreable. Le Docteur & plusieurs autres.......
.........entrent en foule, & se placent pour voir. (FSG, II,5)

........."La Ferme s'ouvre, & represente le Serail de l'Empereur du.......
.........Cap-Verd (AUTRE spectacle forain DANS la piece italienne qui.....
.........represente la Foire). (FSG, III, 4)

La "dynamique theatrale" ici est celle d'une succession partiellement
denarrativisee de sequences theatrales, encadrees par le rideau du fond de
theatre (employe a trois reprises, et accompagne par plusieurs changements a
vue du decor encadre). Je dis "partiellement", car l'ouverture de chaque
abime garde un minimum de lien avec l'intrigue; cette derniere serait
peut-etre "la virtualite narrative qui perdure" dont parle R-D Bensky.

Dans le cas du spectacle mesquichien et dans celui du Theatre Italien fin
17e, est-ce que nous nous trouvons devant la meme tension entre l'unite et
la fragmentation?  Je voudrais qu'on m'explique la nature des differences,
car il doit y en avoir tout de meme...

David Trott


=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=
=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=
=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D=3D
David Trott                             t=E9l bureau 905-828-5497
=C9tudes Fran=E7aises                       t=E9l. r=E9s. 416-484-9172
Coll=E8ge Erindale                        trott@epas.utoronto.ca
Universit=E9 de Toronto


------------------------------