référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-02/msg00020.html
     Chronologie       
     Conversation       

Acces enfin reel du Grand Secret: en reponse a M. Billard Pierre Francois Gagnon



Salut!

J'ai lu l'intervention de  M. Billard Sirakawa sur la liste Queatre au sujet
de ce livre controverse, Le Grand Secret. J'ose croire qu'il a d'abord pris
la peine de le lire en entier, puisque c'est pour cette raison principale
que je le diffuse dans le bulletin litteraire Editel, avant d'emettre une
opinion que je trouve, sauf tout le respect que je lui dois, assez
superficielle, merci ! J'invite tous et chacun a se former une opinion
eclairee en prenant connaissance de ce livre interdit de publication en
France sous le coup d'une censure legale abusive a mon humble avis. Ce qui
est evident tout de suite quand on l'a lu en profondeur ce temoignage
crucial pour la vie democratique en Europe et meme ici en Amerique du nord.
Le fond de la question ne reside certainement pas dans l'indecence dont je
ne doute pas avec laquelle les editions Plon ont profite du momentum de
l'enterrement de Mitterand pour relancer la problematique de l'etat de sante
de nos dirigeants que le Prof. Bernard avait souleve auparavant. Je dirais
meme qu'au dela du couperet de la censure il y a un enjeu bien plus
fondamental quand on y reflechit de bonne foi.

En ce qui me concerne j'ai bien sur voulu d'abord et avant toute chose en
assurer le libre acces VRAIMENT REEL contrairement a ce que les medias de
masse affirmaient afin que les branches du Quebec et d'ailleurs puissent se
faire leur propre opinion critique quant a l'opportunite d'avoir exerce
ainsi la censure legale sur un bouquin qui n'est rien d'autre que le
temoignage cle a l'americaine du medecin personnel d'un homme d'Etat
d'envergure mondiale pour la francophonie qui =E9tait atteint dans le plus=
pur
secret d'Etat promulgu=E9 d'ailleurs par ses propres soins alors qu'il=
savait
contrevenir a la nouvelle loi de la transparence a ce sujet qu'il venait
tout juste d'instaurer justement pour ces cas aussi precis a la suite de ce
qui s'etait passe pour Pompidou lequel s'etait accroche au pouvoir
semblait-il plus qu'a la vie et pourtant dans l'incapacite pratique de
gouverner comme Mitterand lui-meme a partir de 1994 selon l'avis de ses
medecins au moment ou l'etoile de Balladur croissait au firmament grace a
cet etat de chose malheureux, tout cela dans le mensonge et la manipulation,
atteint d'un type de cancer tres rare qui s'=E9tait dissemine des le debut=
de
son premier septennat dans les os et qui l'obligeait a etre tous les jours
sous perfusion hormis quelques periodes d'apparente remission.

Voila mon opinion personnelle que je livre succinctement en toute bonne foi:
les hommes politiques ont un devoir de transparence quant a leur etat de
sante reel; leurs electeurs ont un droit superieur au secret d'Etat a toutes
les sauces, de savoir s'ils vont porter au pouvoir un grand cancereux ou un
homme dans la fleur de l'age, en pleine sante et jouissant de toute sa
vigueur intellectuelle ainsi que de la droiture de son jugement. Par chance,
dans le cas Mitterand, celui-ci repondait miraculeusement a son traitement a
la fine pointe: ce n'est qu'en 1994 qu'il aurait du se retirer magnanimement
et lever enfin un secret d'Etat, auquel ses medecins dont le Dr. Gubler
etaient soumis, qui ne se justifiait plus du tout. Ce qui tend a prouver,
qu'a ce moment-la, son etat de sante s'etait  bel et bien deteriore a un
point tel, et qu'en cas de crise majeure d'autres acteurs politiques en
auraient profite pour tirer leur epingle du jeu. Bref, tout ce grand secret
=E9tatis=E9 arbitrairement dans lequel les hommes politiques s'entourent=
menace
la sante meme de toutes les democraties occidentales.

En souhaitant que mon point de vue de lance pas un debat sterile,

PFG

=20
****************************************
" Drole de jeu que l'amour ou pour gagner, il ne faut pas jouer !... "=
Gaignon
Editel, bulletin litteraire: http://www.cam.org/~pfg/... E-mail: pfg@cam.org
=20




------------------------------