référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-02/msg00084.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Hermeneutique du survenant Serge Ouaknine



Commentaires de Serge Ouaknine inspir=E9s par le texte d'Andre Bourassa:
Hermeneutique et souvenirs suspects


Montreal l2 7-2-96

Cher Andre,
Merci pour cette belle confidence.Elle signifie pour moi, que tout projet
de la langue et toute hermeneutique prend  ses racines dans un affect. Ceci
ne minimise pas le " serieux" de l'analyse que nous pretons aux objets ou
evenement que nous observons mais que le desir de comprendre ( prendre avec
soi..) et de connaitre ( de naitre avec...) est aussi un rapport a ce qui a
constitue' nos perceptions. L'humanisme c'est reconnaitre que nous sommes
travaille's en permanence alors que nous pensons travailler. Nous avosn uen
vision positiviste du faire... Nous sommes travaille's par des modeles et
c'est eux encore que nous tendons d'elucider dans toutes nos demarches.
L'=EAtre n'arrete jamais de reconstruire sa memoire, en nommant ce qui le
subjugue et l'interpelle. Car si le monde nous precede nous sommes aussi
destiner a le recrer c'est a dire a le reinterpreter. Nous pretons au reel
ce que nous possedons deja et que nous "reevaluons " par l'effet de notre
lecture...  Aussi, toute pensee s'inscrit-elle dans un systeme de paroles,
d'enonces, d'icones, de musiques et d'ecritures. Les visages des etres
aimes sont des notes chargees de desirs, des partitions ecrites pour nos
attentes par tout un reseau de signes affectifs qui nous precedent et nous
hantent longtemps. La rationalite par laquelle le milieu academique croit
devoir justifier ses fondements n'est possible que parce que c'est du
symbolique san scesse recommence qui ne cesse de travailler notr etre.
Notre memoire, notre langue ("maternellle") elle-meme, tout notre travail
d'inter-pretation et une presentation qui fait jeu entre le monde et notre
propre systeme de signe et de pensee. C'est notre etre qui fait signe en
fabulant devant ce qui apparait. Et "l'objectivite" n'y est pour rien.

" (...) cette transition de la semantique =E0 l'hermeneutique trouve sa
justification la plus fondamentale dans la connexion en tout discours entre
le sens, qui est son organisation interne, et la reference, qui est son
pouvoir de se referer =E0 une realite en dehors du langage."
P. RICOEUR, la M=E9taphore vive, p. 10.

"Appelons hermeneutique l'ensemble des connaissances et des techniques qui
permettent de faire parler les signes et de decouvrir leur sens (...) le
XVIe siecle a superpose semiologie et hermeneutique dans la forme de la
similitude."
Michel FOUCAULT, les Mots et les Choses, p. 44.

Je crois que ce qui fascine le spectateur de theatre est l'experience meme
de la perception en train de se verifier comme telle, de faire a vue et =E0 =
a
l'ouie la lecture immediate d'une realite qui se pose  (et s'oppose a lui)
comme fiction, c'est a dire a la fois comme virtualite (enfouie dans
l'obscurite du passe qui se dedit, se lit et s'interprete precicisement).
Ce que nous allons chercher au theatre ( avec ou sans rideau ) est bien
cett eexprerience globaliante ed relecture... ce qui advient dans la
sensation immediate de ce qui apparait comme dedie' a notre
einterpretation...Le reel nous interpelle, nous eppelle et appelle a
nous-meme , nous, temoins,  voyants et aveugles d'une furtive experience
cognitive de notre memoire a l'oeuver dans le flux d ec equise
represente...Aussi ce tavail de la similitude, du reflet , de la repetition
, de la re-presentation ne copie pas notre memoire, il nous permet
precisement de la reinventer, de la saisir pour la trahir, c'est a dire la
traduire a notre present. C'est la distance et l'opacite qui permettent
cette possible identification qui voit jour en nous...et nous instruit. En
toute oeuvre c'est encore du nous-meme dan s d elAutre que nous lisons. De
l'universellement autre.

Ainsi, ce souvenir du theatre au Maroc que j'ai raconte est attache a ma
mere qui elle seule m'amenait au theatre ( je suis un enfant de divorces et
donc je n'avais qu'une image absente du pere...) Mais ce qui je dis des 15
ou 16 coups, c'est moi qui le reinvente aujourd'hui, car oui j'etais
fascine par le miracle du verisme du rideau et mes savantes reconstitutions
du passage de la lumiere de la salle a l'obscurite qui se fait et a la
lumiere qui ressurgit quand le rideau s'ouvre, c'est mon savoir d'une vie
qui a appris a decoder la scene et le jeu.  Le recit de l'Abracadabra c'est
ma logique d'aujourd'hui et non d'hier. Celle qu veut faire enter la
memoire dans une logique du sens comme des coups d etheatre. Mon rapport
aux chiffres ( au coups de hatre. a celui d'une mathematique accessible
pour un faible en math et si riche en speculation) est un rapport au
pouvoir magique des nombres. Oui j'aime fait coincider des nombres a une
forme de loi cachee  qui transcenderait la vie d'une lecture esoterique  et
qui survit  aux premiers pas de l'apparence. . Mon recueil de poeme "
Poemes Desorientes" ( Ed. du Noroit, 1993) est aisni construit de 4 fois 13
poemes soit 52 poemes egale a 2 fois 26 ( le chiffre de D.ieu dans la
cabbale)
Tous mes spectacles sont habites par des nombres que j'impose =E0 mon travai=
l
. Je fis ainsi "Figures des temps presents" avec 22 cubes de bois noir 9
pour les 22 lettres  et hevraique et les 22 carte sdu Tarot et 7 draps
blanc pour les 7 jours de la asemaine. J'Ai divis=E9 certain chapitre de ma
these d edoctorat en groupe  de11 paragraphes. Car 11 c'est 10+1 c'est a
dire 1+ o =3D 1 et 1=3D 1 =3D 2. C'est a dire qu'en 11 je retrouve l'unte et=
la
dualite et la moitie de  22... etc etc. Je me suis apercu qu'une contrainte
chiffr=E9e m'aidait a creer. comme les dodecaphonistes ou les oulipiens.. Je
me croyais seul et original mais je me suis apercu qu'ils sont legions les
etres qui utlisent des nombres dans leurs structures creatives...
Donc pour moi, les 3 trois coups de theatre ce n'est pas la Trinite c'est
un ordre par lequel le poetique entre dans le quotidien en creant du
chiffre qui est comme une regle d'or cachee...C'est que mon etre artiste
aime faire mentir le reel, le travestir, le detourner pour lui faire avouer
sa secrete aureole d'inacessible maternite... Le chiffres sont des
introductions aux mysteres de l'etre...Le desir amoureux reporte toujours
l'objet de son desire pour perpetuer l'experience du desir... Kundera ecrit
Tous ses romans en 7 chapitres. ( voir son merveilleux "L'Art du Roman" ou
il l'explique).
Tout etre createur legifere, structure, projette, interprete et innove en
meme temps..Tout referent est la matrice d'une perte du referent...Je suis
un ecrivain et un metteur en scene, un peintre aussi , en cela que je mens
pour restituer une experience cognitive du vrai. Une experience subjective
de ce qui fait loi sous l'epiderme du reel. Car l'essence du reel est
fiction. Le rapport au vrai est passage du referent a la fiction. L'enfant,
oui se souveint qu'il observait ces miracles du lever de rideau mais il ne
les formulait pas comme je le fais aujourd'hui . Il savait non par
innocence mais par exces de avoir. C'est l'adulte qui clarifie cet exces en
reduction rationnalisable est deja fortuite.
Paul Klee travailla enormement pour donner a ses dessins une fraicheur
d'enfance. Mais quelle science et qu'elle construction enfouie sous une
forme "anodine" . Quelle gravite et qu'elle fraicheur!.

Ainsi, je travestis mon enfance d'un savoir scientifique acquis par le
decodage exerce de certaines scructures sceniques...comme il y a aussi une
anthropologie dechiffrable des comportements... et des encodages infinis...
Mais a travers ce flou meurtrie de verites, demeurent des lois organiques
que je peux observer dans le corps des acteurs , des lois de desequilibre
salvateur, des lois de resonance et non de raisonance de la voix.  Ainsi,
le mensonge de la forme se projette sur des principes  plus fondamentaux
que l'apparence et qui sont comme la grammaire cachee du monde.  La verite
est un desir sans cesse recommancee dans l'immuable  mouvement des
astres...
L'artiste refait ce double passage de la revelation du transcendantal et du
travestisseement du survenant...comme un  emerveillement privilegie, etre
conduit vers la scene par ma mere qui aimait le theatre et dont j'ai appris
a decoder le desir pour me rapprocher de son amour ...Et ainsi sans ce
desis il n'y aurait ni possible hermeneutique d'aujourd'hui ni myster
fusionnel des au-dela de rideaus d'hier. Oui, Oedipe parle parce qu'il veut
s'approprier la langue de la mere, oui le rapport =E0 la langue et une
relation de desir fusionnel au corps de l'etre parlant. Les rideaux de
scene sont ces voiles placentaires qui nous separent du milieu amiotique de
la scene. Oui, nous refaisons de l'ambrion en chaque lever de rideau. Oui,
nous refaisons toute la phylogenie de notre univers, depuis l'aube des
temps et qui, pour notre amnsesique memoire, commence en cette vie...

Cette vie est vivante que parce que nous sommes vivants depuis l'aube de la
vie. Ainsi c'est eternellement le proche et le lointain, le visible et le
mysterieux du corps de ceux qui gouvernent nos affects, de ceux qui ont
impreigne nos vie d'un modele salutaire, d'un juste et transitoire referent
pour refaire la traversee de l'apparence, par son alterisation innovatrice.
Lire une scene de theatre c'est reconnaitre encore et a nouveau son propre
corps et sa propre matrice, la fecondite d'un accent, d'une grammaire, d'un
visage, comme un pere et une mere que nous sommes et ne sommes pas.
Aussi, a present que nous savons que notre relation au monde est une
relation au langage nous devons encore comprendre ce que la langue dont
nous sommes tributaires veut dire. Notre relation au corps, comme a la
scene n'est donc pas seulement une relation a nos souvenirs ou encore une
projection revisitee de notre subjective memoire...
Il n'y a pas, en fait, de cloture entre le sujet et l'objet, tout comme la
scene de theatre est une alterite fondamentale, la source possible d'un
savoir interieur du dehors...l'experience cognitive se passe dans un
"tempus fugit" qui paradoxalement semble dissoudre ...  C'est cela que nous
attendons de la sc=E8ne, cette dissolution (qui n'est pas une d=E9pravation)
mais une restitution d'etre, une corporalite sans pesanteur qui ne nous
indiffere pas, en nous restituant l'etre. Nous faisons dans l'experience de
l'espace un apprentissage  de la nature fugitive du temps...
Nos "dichotomies" ne sont qu'apparentes...Ainsi cette coupures entre
objectif et subjectif est un reste de positivisme  du XIX ieme siecle.
Notre ennemi ce n'est pas Descartes mais Auguste Conte.Quand Descartes dit
: "Je pense donc je suis" il nomme une saisie globale de l'=EAtre pensant en
tant qu'=EAtre de la langue, en tant que sujet qui se saisit comme
conscience. Mais les positivistes,  qui ne connaissait de la science et de
la langue que les premieres experiences de de la thermodynamique de Carnot
et les conditions de la repetitivite xperimentale enoncee  par Claude
Bernard, ne comprenent nullement la connaisance n'est pas un
savoir....C'est un  rapport au "vide" et au non-savoir qui est inscrit en
toute experience cognitive, une perte et non un avoir accompagne le moment
posaitif de l' inovation...  aussi, pour eux les plumitifs de la raisons,
l'experience du cogito se resume en un "Je raisonne donc j'existe"  ....et
nous en sommes la, encore bloque au XIX ieme siecle, victimes de ce
totalitarisme de la raison qui separe l'etre interpretant et se saisissant
comme tel de l'objet saisi et interprete'... Le milieu academique est helas
encore solidaire de cet imperialisme  qui appelle objecivite' la reduction
de l'etre global a un etre de la dichotomie.

Si j'ai ose' reinventer un souvenir de rideau apres mes  speculations sur
le corps chez Moliere, le temps l'espace et les loi de la perspectives
c'est qu'il fallait ramener le scientifique sur le terrain de l 'affect
d'ou il n'est jamais au fond sorti. Kasparov avoua, la semaine derniere,
avoir trouve des reponses intuitives contre l'ordinateur Big Blue d'IBM
parce qu'en perdant la premiere partie, il fut pique et que son instinct
trouva  dans les parties suivantes les pieges qu'une machine raisonnante ne
put eviter... L'etre est un rapport a la reinterpretation sauvage et  nous
sommes la, toujours en train de tricoter du sens...
Amitie


/_/         (0 0)
(*)
+---oOO----OOo--------------------------------------+
|   Serge Ouaknine                                  |
|   Tel    : (1- 514) 288-0418                      |

|   Fax    : (1- 514) 288-3514                      |
|   e-mail : r34424@er.uqam.ca                      |
| 3543 St-Urbain, Montreal, Quebec, Canada H2X 2N6  |
+---------------------------------------------------+


32599 K22401@ER.UQAM.CA
60558 K22401@ER.UQAM.CA
18794 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
54557 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
15950 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
8956 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
2426 WECT@VM1.YORKU.CA
7689 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
10636 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
27750 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
10821 M242520@ER.UQAM.CA
58404 TOCZYSKI@U.WASHINGTON.EDU
47681 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
31903 SHH4448@IS.NYU.EDU
23495 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
45531 SPENS@VAX2.CONCORDIA.CA
50219 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
43048 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
28208 LEVER@CAM.ORG
64895 SHH4448@IS.NYU.EDU
62581 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
54378 JEAN-CLAUDE_BOUDREAULT@UQTR.UQUEBEC.CA
52913 BELLJ@ACFCLUSTER.NYU.EDU
8427 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
38147 M242520@ER.UQAM.CA
43107 M242520@ER.UQAM.CA
22669 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
896 JEAN-CLAUDE_BOUDREAULT@UQTR.UQUEBEC.CA
14471 D346215@ER.UQAM.CA
60117 D346215@ER.UQAM.CA
52782 CS@ARTS.GLA.AC.UK
19652 VCROS@CRI.ENS-LYON.FR
41233 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
12347 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
44756 ROBERT.LUCIE@UQAM.CA
33974 MLSWSB@BATH.AC.UK
38093 K22401@ER.UQAM.CA
65251 M242520@ER.UQAM.CA
15075 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
61312 RRUNTE@EPAS.UTORONTO.CA
57929 TCM1@CORNELL.EDU
52862 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
41211 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
14 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
59998 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
43405 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
26199 KRAUSSK@ROSNET.STROSE.EDU
13306 VCROS@CRI.ENS-LYON.FR
39267 LB@ALOR.UNIV-MONTP3.FR
10906 WJOHNSON@WOODSQUAD.AS.UA.EDU
52601 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
30166 BELLJ@ACFCLUSTER.NYU.EDU
57561 RNUNN@SPARTAN.AC.BROCKU.CA
29445 M242520@ER.UQAM.CA
22577 M242520@ER.UQAM.CA
42796 M242520@ER.UQAM.CA
56138 M242520@ER.UQAM.CA
42265 D346215@ER.UQAM.CA
686 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
4750 D346215@ER.UQAM.CA
38359 ROBERT.LUCIE@UQAM.CA
21012 LEVER@CAM.ORG
3114 BEAUCHAMP.HELENE@UQAM.CA
22479 ALLEGRE@ERE.UMONTREAL.CA
3260 ALLEGRE@ERE.UMONTREAL.CA
35724 SPIELMAG@GUSUN.ACC.GEORGETOWN.EDU
63858 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
64030 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
19256 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
62181 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
17304 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
46261 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
21124 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
59866 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
14032 LEVER@CAM.ORG
49205 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
3967 JA4PAR@AOL.COM
40867 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
61082 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
26116 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
41219 BR@INWAVE.DEMON.CO.UK
42432 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
62000 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
43412 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
1111 JA4PAR@AOL.COM
23158 BR@INWAVE.DEMON.CO.UK
61849 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
37477 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
5042 DMHILL@ETSUADMN.ETSU.EDU
54185 ROBERT.LUCIE@UQAM.CA
61256 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
10639 R34424@ER.UQAM.CA
15162 S-ROMANOWSKI@NWU.EDU
53296 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
48868 TCM1@CORNELL.EDU
63120 M242520@ER.UQAM.CA
12531 BR@INWAVE.DEMON.CO.UK
53298 EREWHON!WINSTON@MACCS.DCSS.MCMASTER.CA
14392 STILL007@GOLD.TC.UMN.EDU
48115 AS609@FREENET.CARLETON.CA
51232 DMHILL@ETSUADMN.ETSU.EDU
64598 ASTROLAB@EURONET.NL
46250 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
12879 ML32@CORNELL.EDU
38618 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
22379 JMLARRUE@EDUPAC.QC.CA
33971 MSIDNELL@EPAS.UTORONTO.CA
51856 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
405 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
32145 BGPBM@CUNYVM.CUNY.EDU
35654 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
74 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
55517 BOUISSAC@EPAS.UTORONTO.CA
47511 MLSWSB@BATH.AC.UK
31381 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
42568 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
33588 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
28303 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
52403 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
15702 CS@ARTS.GLA.AC.UK
50968 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
25298 NORBERT_LAVOIE@INFOPUQ.UQUEBEC.CA
53420 HAMISH.PRICE@VUW.AC.NZ
5960 PHAN@UNIXG.UBC.CA
12107 MLSWSB@BATH.AC.UK
15103 STILL007@GOLD.TC.UMN.EDU
40549 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
21263 BGPBM@CUNYVM.CUNY.EDU
63167 TAMSTAN@AOL.COM
12140 SEMF@CC.FLINDERS.EDU.AU
9415 <@POST.DEMON.CO.UK:BR@INWAVE.DEMON.CO.UK>
65516 M242520@ER.UQAM.CA
57699 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
18335 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
58673 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
53482 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
9847 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
15951 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
27850 LAMIOT@ZODIAC.RUTGERS.EDU
43421 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
17197 REINELTJ@CCVAX.CCS.CSUS.EDU
63176 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
50352 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
61840 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
39959 HAMISH.PRICE@VUW.AC.NZ
55132 M103015@ER.UQAM.CA
28454 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
51318 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
31662 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
60442 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
60356 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
39249 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
58876 SERGE.LESENS@INFOBOARD.BE
38625 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
34026 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
46324 R34424@ER.UQAM.CA
52266 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
38122 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
11005 C2545@ER.UQAM.CA
57665 M242520@ER.UQAM.CA
62559 D346215@ER.UQAM.CA
48227 BGPBM@CUNYVM.CUNY.EDU
15424 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
33465 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
40685 M242520@ER.UQAM.CA
21912 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
29611 CHRISTENSENT@YVAX.BYU.EDU
26788 CHRISTENSENT@YVAX.BYU.EDU
36374 M242520@ER.UQAM.CA
6898 M242520@ER.UQAM.CA
4164 M.SLATER@QMW.AC.UK
3805 BARIBEA@VAX2.CONCORDIA.CA
64878 M242520@ER.UQAM.CA
15290 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
54037 M242520@ER.UQAM.CA
61307 MLSWSB@BATH.AC.UK
5449 EAHG360@EA.OAC.UCI.EDU
65464 <@POST.DEMON.CO.UK:MRR@ATELIER.DEMON.CO.UK>
9155 M242520@ER.UQAM.CA
57433 M242520@ER.UQAM.CA
40803 C2545@ER.UQAM.CA
20653 C2545@ER.UQAM.CA
37933 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
32257 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
65126 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
59964 PHABECK@MINET.GOV.MB.CA
36444 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
44342 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
40408 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
37252 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
57810 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
61328 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
18570 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
7886 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
30405 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
64561 GLYNN@WSUVM1.CSC.WSU.EDU
37899 MICHELE.VIALET@UC.EDU
20982 TOCZYSKI@U.WASHINGTON.EDU
48014 FRANCINE.CHAINE@ARV.ULAVAL.CA
15083 JPPIRIOU@UGA.CC.UGA.EDU
19943 JPPIRIOU@UGA.CC.UGA.EDU
32023 S-ROMANOWSKI@NWU.EDU
11119 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
27304 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
60946 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
2097 AFMJH@ACAD2.ALASKA.EDU
40131 PHABECK@MINET.GOV.MB.CA
2507 RDELAVEAUX@AOL.COM
3770 RDELAVEAUX@AOL.COM
16719 THIVIERR@ERE.UMONTREAL.CA
5880 OSRICKENYC@AOL.COM
7862 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
18755 JRV@GUGU.USAL.ES
42010 ACP1TOBI@UCSBVM.UCSB.EDU
4389 TOCZYSKI@U.WASHINGTON.EDU
13787 LSTEELE@MSVU1.MSVU.CA
13801 LSTEELE@MSVU1.MSVU.CA
2332 ANNEBELEE@AOL.COM
6376 ANNEBELEE@AOL.COM
35332 M242520@ER.UQAM.CA
11427 AFMJH@ACAD2.ALASKA.EDU
8274 MLA22@CC.KEELE.AC.UK
4062 TCM1@CORNELL.EDU
4254 JD30@PANIX.COM
4599 FUCHEL@PAVAROTTI.CCD.BNL.GOV
7163 GEORGEM@PSC.PLYMOUTH.EDU
42745 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
7806 CCABALL@HUSC.HARVARD.EDU
5715 K22401@ER.UQAM.CA
24333 LEVER@CAM.ORG
61346 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
6858 STUDIOZ@MCS.COM
37085 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
32133 RPSY@ASC.UPENN.EDU
42222 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
54902 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
49261 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
5264 VWILLIAM@CCIT.ARIZONA.EDU
4460 SPENS@VAX2.CONCORDIA.CA
15758 SPENS@VAX2.CONCORDIA.CA
32521 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
5716 LAURALYCIA@AOL.COM
34499 GIGI@LIB.HAIFA.AC.IL
47295 N7SDN@TTACS1.TTU.EDU
26263 COLLEGE_NDA@INFOPUQ.UQUEBEC.CA
8461 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
42926 D346215@ER.UQAM.CA
29328 LSTEELE@MSVU1.MSVU.CA
24643 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
25648 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
4043 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
24053 RNUNN@SPARTAN.AC.BROCKU.CA
8525 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
41562 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
47053 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
21525 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
9689 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
5791 MIAHOW@AOL.COM
44296 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
34413 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
6510 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
36814 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
59944 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
61843 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
11594 C2545@ER.UQAM.CA
40371 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
26951 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
35506 M273114@ER.UQAM.CA
21371 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
33425 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
17348 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
3500 TOCZYSKI@U.WASHINGTON.EDU
51100 JGAINES@SELU.EDU
32485 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
13615 PPOPOVIC@UMMAC01.MTY.UDEM.MX
9759 N7SDN@TTACS1.TTU.EDU
32774 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
52844 N7SDN@TTACS1.TTU.EDU
28529 VIGNEAA@ERE.UMONTREAL.CA
19343 TCM1@CORNELL.EDU
8801 RPSY@ASC.UPENN.EDU
46530 PFG@CAM.ORG
63603 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
33127 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
4237 PHJSAL@BEATTIE.UCT.AC.ZA
45939 PHABECK@MINET.GOV.MB.CA
9129 M131524@ER.UQAM.CA
34716 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
20213 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
24576 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
5432 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
29161 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
29881 S-ROMANOWSKI@NWU.EDU
53283 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
55536 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
58582 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
36911 MLA22@CC.KEELE.AC.UK
8149 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
4506 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
64003 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
9347 MLSWSB@BATH.AC.UK
63105 S-ROMANOWSKI@NWU.EDU
48370 MLA22@CC.KEELE.AC.UK
56785 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
50251 SPIELMAG@GUSUN.ACC.GEORGETOWN.EDU
37215 PHABECK@MINET.GOV.MB.CA
60877 CMONTFORT@SCUACC.SCU.EDU
13238 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
11115 MLSWSB@BATH.AC.UK
1366 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
43438 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
23658 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
55443 VTREMBLA@MACH1.WLU.CA
64868 BELLJ@ACFCLUSTER.NYU.EDU
59310 PHABECK@MINET.GOV.MB.CA
15278 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
5793 ARUPRECH@CCS.CARLETON.CA
15544 LSPBS@AOL.COM
4513 CMONTFORT@SCUACC.SCU.EDU
13531 CMONTFORT@SCUACC.SCU.EDU
61265 ANDRE_LEVASSEUR@MINDLINK.BC.CA
9499 AAA093@AGORA.ULAVAL.CA
35325 AGANN@MTA.CA
31182 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
8625 MLSWSB@BATH.AC.UK
27912 LSPBS@AOL.COM
51253 BGPBM@CUNYVM.CUNY.EDU
40560 VCROS@CRI.ENS-LYON.FR
40547 JDIES@TUCK.CS.FIT.EDU
16362 VCROS@CRI.ENS-LYON.FR
58444 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
54670 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
50656 PHJSAL@BEATTIE.UCT.AC.ZA
65349 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
49722 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
16308 FRISCHJ@GBMS01.UWGB.EDU
14561 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
17647 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
29290 VNADEAU@MAIL.INTERNET.COM.MX
59076 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
24096 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
63412 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
51044 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
32402 ZEENDER@HERMES.UNICE.FR
15180 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
27604 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
17585 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
22562 BARIBEA@VAX2.CONCORDIA.CA
59298 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
60914 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
13337 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
19038 PFG@CAM.ORG
18078 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
49886 R34424@ER.UQAM.CA
48936 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
30363 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
8141 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
50074 C3124@ER.UQAM.CA
7514 D346215@ER.UQAM.CA
38715 FADECO@U-PARIS10.FR
65374 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
18068 YSEQ83A@PRODIGY.COM
43075 PYM@CLUB-INTERNET.FR
40706 R34424@ER.UQAM.CA
49351 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
19117 PFG@CAM.ORG
11103 COLEMAN@HUMNET.UCLA.EDU
50615 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
10625 IGNACIO@IGUACU.CCE.UFPR.BR
32353 PFG@CAM.ORG
57140 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
25791 TCM1@CORNELL.EDU
59594 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
5612 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
11866 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
32724 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
61776 ANDRE_LEVASSEUR@MINDLINK.BC.CA
19550 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
48152 CNETTER1@CC.SWARTHMORE.EDU
43943 JCV1@PSUVM.PSU.EDU
46004 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
30860 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
52828 NORMANB@GARNET.CLA.SC.EDU
58252 R34424@ER.UQAM.CA
30319 JCV1@PSUVM.PSU.EDU
240 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
3318 AGANN@MTA.CA
21996 PYM@CLUB-INTERNET.FR
9821 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
13012 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
21215 CNETTER1@CC.SWARTHMORE.EDU
35910 NBISHOP@MORGAN.UCS.MUN.CA
5313 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
51598 LOUISG@PULPAPER.MCGILL.CA
30531 CNETTER1@CC.SWARTHMORE.EDU
50104 SPIELMAG@GUSUN.ACC.GEORGETOWN.EDU
51801 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
37081 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
40219 LENOBLEM@ERE.UMONTREAL.CA
50453 MLSWSB@BATH.AC.UK
46231 SPIELMAG@GUSUN.ACC.GEORGETOWN.EDU
36504 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
1831 <@BUREAU-DE-POSTE.UTCC.UTORONTO.CA:M.ONEILL.KARCH@UTORONTO.CA>
39138 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
19819 XBENSK@PO-BOX.MCGILL.CA
3953 YSEQ83A@PRODIGY.COM
10193 YUTAS@TAU.BEKKOAME.OR.JP
994 CNETTER1@CC.SWARTHMORE.EDU
46257 RWTOBIN@HUMANITAS.UCSB.EDU
6615 GAOST3+@PITT.EDU
25354 AGANN@MTA.CA
600 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
63654 YSEQ83A@PRODIGY.COM
32400 PFG@CAM.ORG
45719 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
28966 R34424@ER.UQAM.CA
24379 LENOBLEM@ERE.UMONTREAL.CA
26985 LSTEELE@MSVU1.MSVU.CA
51871 LSTEELE@MSVU1.MSVU.CA
13160 YSEQ83A@PRODIGY.COM
26216 JMMOSS@COLBY.EDU
63965 PFG@CAM.ORG
62955 PFG@CAM.ORG
486 PFG@CAM.ORG
232 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
64070 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
31958 YSEQ83A@PRODIGY.COM
37225 YSEQ83A@PRODIGY.COM
24453 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
31932 TOCZYSKI@U.WASHINGTON.EDU
5930 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
7588 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
48721 R34424@ER.UQAM.CA
65415 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
4344 PFG@CAM.ORG
18485 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
19709 PFG@CAM.ORG
64195 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
11006 PYM@CLUB-INTERNET.FR
21241 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
47097 YSEQ83A@PRODIGY.COM
26327 PFG@CAM.ORG
15480 YSEQ83A@PRODIGY.COM
59047 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
61859 PFG@CAM.ORG
3083 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
136 PMARTEIN@EPAS.UTORONTO.CA
17469 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
11478 R34424@ER.UQAM.CA
50080 DAVID.MILLAR@UALBERTA.CA
51439 YSEQ83A@PRODIGY.COM
56215 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
31437 JGAINES@SELU.EDU
35576 BILOU@LABOMATH.UNIV-ORLEANS.FR
40691 APOSTO@LELAND.STANFORD.EDU
59106 YSEQ83A@PRODIGY.COM
39304 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
7506 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
36790 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
26103 JCV1@PSUVM.PSU.EDU
40409 SPIELMAG@GUSUN.ACC.GEORGETOWN.EDU
216 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
4435 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
20818 CLAUDEMA@UNM.EDU
62272 TROTT@EPAS.UTORONTO.CA
17400 YSEQ83A@PRODIGY.COM
40129 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
30727 AGANN@MTA.CA
59353 YSEQ83A@PRODIGY.COM
18800 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
15106 YSEQ83A@PRODIGY.COM
44986 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
9399 SPIELMAG@GUSUN.ACC.GEORGETOWN.EDU
31761 YSEQ83A@PRODIGY.COM
10981 M103015@ER.UQAM.CA
1203 TIBOGUE@OMEGA.LNCC.BR
29965 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
26098 LSTEELE@MSVU1.MSVU.CA
62253 YSEQ83A@PRODIGY.COM
9989 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
28310 ANDRE_LEVASSEUR@MINDLINK.BC.CA
40268 R34424@ER.UQAM.CA
11599 JLEVASS@HERA.UBISHOPS.CA
420 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
14540 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
7347 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
2925 C2545@ER.UQAM.CA
63506 YSEQ83A@PRODIGY.COM
9449 APOSTO@LELAND.STANFORD.EDU
13226 <@QUCDN.QUEENSU.CA:VERNETM@QUCDN.QUEENSU.CA>
23708 VOLKER.SCHROEDER@SBG.AC.AT
47138 YSEQ83A@PRODIGY.COM
55900 M233701@ER.UQAM.CA
3734 BOURASSA.ANDRE_G@UQAM.CA
53319 YSEQ83A@PRODIGY.COM
22945 APOSTO@LELANDFrom Jean-Claude_Boudreault@UQTR.UQuebec.CA Wed Feb 28 09:32:36 1996
Received: from cari.telecom.uqam.ca by nobel.si.uqam.ca with SMTP
(1.39.111.2/16.2) id AA295347955; Wed, 28 Feb 1996 09:32:35 -0500
Return-Path: <Jean-Claude_Boudreault@UQTR.UQuebec.CA>
Received: from Panoramix.UQSS.UQuebec.CA by cari.telecom.uqam.ca
(4.1/SMI-4.2.1.pop NIS) id AA02848; Wed, 28 Feb 96 09:32:34 EST
Received: from  by Panoramix.UQSS.UQuebec.CA with SMTP
(1.37.109.16/15.6) id AA030937951; Wed, 28 Feb 1996 09:32:31 -0500
From: Jean-Claude_Boudreault@UQTR.UQuebec.CA
X-Openmail-Hops: 1
Date: Wed, 28 Feb 96 09:32:08 -0500
Message-Id: <H000094a03e26084@MHS>
In-Reply-To: <Pine.HPP.3.91.960227195742.9867A-100000@nobel.si.uqam.ca>
Subject: Hermeneutique et souvenirs suspects
Mime-Version: 1.0
To: queatre@uqam.ca
Content-Type: text/plain; name="/.../00e0vdl"
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable



Pourquoi est-ce avec emotion que je lis certains commentaires et =

confidences de QUEATRE?

J'essaie de comprendre. De me comprendre. Un peu la.

Comme vous... plutot comme ceux qui interviennent, qui "nous" =

parlent et qui "se confient"... plus exactement peut-etre comme ceux =

qui "analysent pour nous et pour eux-memes leur mecanique =

interieure ou se melangent valeurs essentielles a activites =

professionnelles"... Donc comme vous, je ne suis pas specialiste du =

theatre, ni de la theatralite. Je suis du genre a les effleurer, peut-et=
re =

pour les mieux comprendre, enfin, il etait temps, merci. En fait, je =

suis un peu plus qu'un spectateur, mais pas vraiment beaucoup plus, =

je le confesse. Et pourtant je vous lis et je me sens emu a vous =

suivre sur les voies que vous tracez, si personnellement, de maniere =

si penetrante. Pourquoi donc?

Me sont venues, ce matin, deux reponses simples -qui sont peut-etre =

plus des hypotheses de reponses (en autant que des reponses =

puissent se transformer en hypotheses sans trop de mal, ce qui n'est =

pas sur)- . Je vous les confie, a mon tour. =


HR1
A travers ces idees exprimees et racontees, on nous devoile une =

verite personnelle, sentie, qui attendait depuis longtemps a la =

porte(?) pour sortir. Souvent, j'ai eu le sentiment d'assister a un =

evenement. Et il y avait evenement! La naissance d'un fait nouveau, =

d'une comprehension nouvelle. L'eclaircissement de quelque chose. =

En meme temps qu'on nous expliquait-faisant-vivre, on aurait dit =

que son auteur se decouvrait, se devoilait (?) a lui-me devant nous =

tous reunis autour d'une affection commune. =


Donc, mon HR1, c'est de penser que plus des echanges d'idees on a =

mis sur la table ICI des REVELATIONS que l'on se faisait a soi-
meme et aux autres par la meme occasion, parce que plus souvent =

qu'autrement ces deux elements sont etroitement lies.

HR2
Mais que se passe-t-il veritablement ICI? =

Ce matin, j'ai eu l'intuition qu'il se passait ici, dans QUEATRE, ce =

qu'il ne se passait pas ailleurs, dans nos autres gestes professionnels.=
=

Si HR1 est vraie, on pourrait penser que ce que l'on a partage avec =

les 200 quelques membres on n'avait pas trouve le catalyseur pour le =

partager avant, avec ses semblables, je parle de ceux qui vivent les =

memes passions professionnelles. On pourrait croire que =

QUEATRE, bien orchestre comme il est (excusez je joue mal du =

violon), permet cette ouverture sur une comprehension nouvelle de =

son vecu professionnel, presqu'impossible a livrer autrement, autre =

part.

J'en suis arrive ce matin a croire que l'on tenait entre nos mains =

=2Dpartageait- un outil synthese de son agir comme moyen de =

transmettre sans retenue a d'autres (et a plusieurs) ce que l'on aurait =
=

peut-etre du conscientiser depuis longtemps afin de relativiser et =

d'approfondir son propre vehicule moteur.

Evidemment, je peux me tromper. C'est deja arrive.


Jean-Claude Boudreault

Jean-Claude_Boudreault@uqtr.uquebec.ca


------------------------------

End of QUEATRE Digest 191
*************************