référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-04/msg00036.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re:Dube vs Tremblay LAVOIE BERNARD



>
> Salut!
>
> Je suggere a notre correspondant de Finlande de regarder dans la direction
> du theatre de Marcel Dube, un grand dramaturge qu=E9becois, issu du meme
> milieu defavorise que celui de Tremblay, le faubourg a melasse, et qui a eu
> pourtant l'intelligence, lui, d'eviter le piege du joual (ou toute autre
> problematique trop minoritaire) auquel il n'y a que quelques quartiers
> montrealais qui peuvent reellement s'identifier, au contraire du Quebec
> profond et authentique, soit la majorite, par exemple le Saguenay la d'ou je
> viens qui ne se reconnaissent pas dans Tremblay le montrealisant =E0=
>  outrance.
> Dube a reussi a exprimer l'ame quebecoise de maniere a la fois universelle
> et actuelle a la grandeur de son territoire. Il est le seul qui a pu se
> mesurer avec succes a Albert Camus le dramaturge. Dube est au theatre
> quebecois ce que la tragedie grecque est au patrimoine theatral du monde=
>  entier.
>
> PFG
>
>
>

Cher Collegue,

Je ne peux pas croire que l'on puisse encore au Quebec tenir un
discour reducteur sur l'utilisation de la langue.  Et, que l'on veuille
encore faire la distribution des prix de qui est meilleur que qui.


Tremblay n'utilise pas #le regionalisme a outrance#.  Il utilise
la langue de ses personnages.

Pour ce qui est de l'universalite...  Tremblay n'a rien a envier
a personne.  Et, d'autres auteurs quebecois, en plus de Tremblay et Dube,
meritent une reconnaissance internationale.


Bernard Lavoie

------------------------------