référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-04/msg00120.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: mise en scene, direction d'acteurs WHITELEY DAVID




Toujours de mon point de vue anglo-ontarienne, certains observation me
viennent en tete:

Historiquement (si je me souviens bien), en Angleterre, le "director" =

avait un role qui est maintenant entre "director" et "producer", mais san=
s
le direction d'acteurs, qui etait (au moins des fois) le travail du "stag=
e
manager"  (regisseur). =


Le "stage manager" au Canada-anglais a toujours un role plus proche au =

metteur en scene que le regisseur au  Quebec francais, meme si les detail=
s =

specifiques des deux titres ne sont p=EFas loin.  Le "stage manager"a une=
=

responsabilite d'aider les communications entre les artistes et d'assurer=
=

qu'ils (surtout les comediens en repetition) ont les conditions propre =

pour travailler (dans un contrat standard du "stage manager" americain, =

ca va jusqu'a dire que le SM n'a -pas- le droit de commander des repas =

pour les comediens--ce qui montre la tendance des SM d'agir comme les =

meres des autres artistes.  Notons, avec tout le controverse que cela =

peut provoque, que les SM anglophones sont tres souvent des femmes).

Malgre cette tradition de stage manager comme directeur d'acteur, cela =

est plus ou moins oublie maintenant:  il n'y a pas de distinction de =

titre en anglais pour metteur en scene et directeur d'acteurs.  Et bien, =

nous manquons meme le terme "mise en scene" (mais certains de nous =

l'emprunte parce qu'il est tellement utile).  En anglais, on dit =

"production" en parlant de l'ensemble des elements concrets, y inclus =

sceno et jeu, "design" ou "scenography" sans faire beaucoup de =

distinction entre le concept et le forme concret (cependant, =

"scenography" est utilise par certains seulement si tous les elements =

visuels ont ete cree par une personne, le "scenographer", qui est =

contraste aux "designers" specialisee--mais cette terminologie n'est pas =

acceptee uniformement), et "director's vision/interpretation" pour l'idee=
=

globale de comment la production devrait etre, si le metteur en scene en =

a un.  On dirait que certains productions plus banales n'ont pas de mise =

en scene ("vision").

J'espere que cela peut vous interesse.  Je sais que les divers facons de =

represente les fonctions (et les differences en pratique qui en =

correspondent) me facine.  Je me demande s'il y a une tradition Quebecois=
=

d'avoir un directeur d'acteur autre que le metteur en scene?

David Whiteley		=

m233701@er.uqam.ca

------------------------------

End of QUEATRE Digest 236
*************************