référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-05/msg00054.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: «Immolation de la beauté» Mariel O'Neill-Karch



>Christiane Gerson wrote:
>>Sans porter atteinte a la reputation de Serge Ouaknine, Alice Ronfard a
>>realise une magnifique mise en scene de =ABProvincetown Play=8A=BB

J'ai eu le plaisir de voir cette mise en scene et suis tout a fait d'accord
qu'elle etait magnifique. Il faut dire, cependant, en lisant les textes de
Serge Ouaknine sur les fondements universels du theatre, qu'il est celui
que je choisirais pour monter une nouvelle production de cette piece... et
Serge Ouaknine m'a bien comprise.

Si j'ai laisse entendre que Normand Chaurette n'avait pas encore trouve
=ABson=BB metteur en scene, c'est tout simplement que je rappelais les propo=
s
tenus par le regrette (?) critique du Devoir, Robert Levesque.


>Serge Ouaknine wrote:
>Je crois  qu'il y a un "malentendu". Je n'ai jamais monte' =ABProvincetown
>Play=8A=BB de Chaurette, il me semble que Mariel O'Neill-Karch a exprime' s=
on
>emotion d'avoir pu associer le theme du "sacrifice de la beaute'" de la
>piece de Chaurette avec l'idee du sacrifice que j'ai developpe' recemment,
>et je crois avoir compris que, touche'e par mon analyse, elle souhaitait me
>voir monter cette piece... d=E9duisant que si j'ai entendu ce "soupir etern=
el
>du theatre", je devais pouvoir aussi le transposer  a la scene...par le
>texte de Chaurette.
>Je suis touche' par cette invitation.



------------------------------