référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-05/msg00056.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Vocabulaire! (fwd) Alvina Ruprecht



Jeannelle Savona writes:
>
>
>
> ---------- Forwarded message ----------
> Date: Thu, 9 May 1996 09:33:46 -0400 (EDT)
> From: Jeannelle Savona <jsavona@chass.utoronto.ca>
> To: queatre@uqam.ca
> Subject: Re: Vocabulaire!
>
>
>
>
> On Wed, 8 May 1996, Alvina Ruprecht wrote:
>
> > Chers collegues...j`ai un probleme de traduction...
> > Dans le contexte d`une discussion sur "Queer" theatre.....un theatre qui
> > destabilise les notions traditionnelles d`identite sexuelle...on parle de
> > "gender" en anglais, aussi de "queer performance"....
> >
> > Les traductions  GAI, GENRE, identite sexuelle..sont
> > insuffisantes..Commment donc rendre les notions de "QUEER" et de "GENDER"?
> > Vraiment le vocabulaire anglais est beaucoup plus nuance..me semble-t-il.
> >
> > Merci d'avance..
> > Alvina Ruprecht
> >
>
> Chere Collegue,
> Je crois que la notion de <queer> est vraiment intraduisible, etant donne
> qu'elle evoque un debat philosophique complexe et sous-entend des notions
> de postmodernite qui sont nord-americaines et n'ont pas encore interesse,
> a ma connaissance, les communautes francophones. J'en ai moi-meme discute
> dans un article intitule:"Le phenomene queer: essai de lecture feministe"
> qui a paru dans un numero special de <Canadian Review of Comparative
> Literature/Revue Canadienne de Litterature Comparee> consacre aux etudes
> lesbiennes et gaies, Vol.21, No 1-2, Mars/Juin 1994.
>
> Pour ce qui est du terme "gender", la traduction en depend un peu de la
> position theorique qu'on a au sein des controverses femininistes. La
> revue francaise <Nouvelles Questions feministes> utilise le plus souvent
> "le genre sexuel", mais le terme "classe de sexe", influence par les
> positions marxistes, est souvent aussi utilise par les ecrivaines
> sociologues (comme Christine Delphy) et aussi litteraires (comme Monique
> Wittig). Je vous signale qu'insatisfaite de ces termes, j'ai propose
> moi-meme: "socio-sexuation" dans plusieurs textes feministes, notamment
> une etude de la piece <A ma mere, a ma mere, a ma mere> et d'autres
> pieces quebecoises de femmes, qui a paru dans <Voix et Images>, 17, 1992.
> Ce terme a ete repris par plusieurs autres critiques, mais tout depend du
> contexte dans lequel votre traduction se situe.
> Cordialement
> Jeannelle Laillou Savona
> Adresse:jsavona@epas.utoronto.ca
>
Chere Jeannelle
Je vous remercie de votre reponse.. Pour preciser davantage. mon
travail ne se fait pas
dans le cadre d'une analyse feministe mais dans le contexte d"une etude du
phenemene "camp".... phenomene elabore entre autres dans l'oeuvre de M. Meyer
The Politics and Poetics of Camp...ceci se fait dans un travail sur le
theatre l<Eskabel. .En fait les notions de "gender" et de
"Queer"  s'emploient ici pour indiquer le rejet des categories  binaires
de feminin et masculin, quels que soient les corps  qui sont
vises..."gender" indique a la fois la notion d'une identite construite (non
essentialiste)i.e. "performative" et une identite instable, changeante, qui
veut justement subvertir  les  categories dominantes de la societe
"straight".
En fait, vous avez raison, ceci n'a rien a voir avec  le feminisme
francais issu de Irigary, Cixous, Brossard etc.
Je crois que je serai oblige d'employer le terme anglais
en ajoutant des explications complementaires..!!!!!
Si vous avex d'autres reflexions sur la question...j'aimerais les entendre...
merci
Alvina Ruprecht

------------------------------