référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-07/msg00006.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Antigone (Anouilh) Philippe Habeck



>        Alors que moi, je vois de l'ironie dans ce passage (la tragedie
>'propre' vs. le 'sale' espoir), il parait que les critiques qu'a lus mon
>etudiante le prennent litteralement comme une louange de la tragedie et
>une critique du drame.  Je ne connais pas la critique de cette piece,
>mais j'ai du mal a croire que je suis la seule a y voir de l'ironie.
>J'aimerais savoir vos reactions et/ou suggestions pour d'autres critiques.

L'ironie...je ne sais pas...mais un grand pessimisme...oui!

Mais il dit peut-etre vrai!  Lorsqu'on sait qu'il y aura un moment
tragique...C'est un peu reposant.  C'est vrai, on a qu'a attendre.  Cela me
rappelle la course de formule un lorsque ______ (j'oublie son nom) est mort
accidentellement.  Nous l'avons su dans l'apres-midi avant meme d'avoir vu
la diffusion de la course a la television.  Mon epouse et moi avons regarde
cette course...Noir peut-etre mais reposant...Nous savions que la mort
etait imminente...

Le drame...on ne sait jamais ce qui peut se passer.  L'heros va-t-il
survivre....va-t-il tomber en amour....le suspense....c'est loin d'etre
reposant....donc ce "sale espoir"....

Tres noir...mais superbe comme point de vue de Anouilh....

Encore, est-ce que l'occupation allemande avait un effet sur son ecrit?

Bien a vous....et continuez la discussion...

Philippe

P.S.  j'ai perdu l'adresse electronique de Catherine Black...Est-ce qu'on
pourrait me la procurer?


------------------------------