référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-08/msg00005.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: tableau et tableau vivant Mariel O'Neill-Karch



Bonjour, Shawn, ainsi que les autres participants a ce debat :

Il y a aussi un autre genre de tableau vivant qui nous eloigne certainement
du theatre mais ou il y a une theatralite certaine, celle du tableau vivant
que l'on trouve dans certaines publicites imprimees : tableaux de Breugel,
David, Renoir... reconstitues par des mod=E8les dans qui =ABjouent=BB leur r=
ole
le but d'attirer les yeux du consommateur potentiel. J'en ai plusieuers
exemples dans mes dossiers. Comme quoi le tableau peut servir bien des
causes!

Amicalement,

Mariel

>En ce qui concerne le tableau vivant, je pense qu'il faudrait sans doute
>tenir compte de la dimension intertextuelle ouverte sur la scene par le
>renvoi a une peinture.  S'agit-il d'une citation reverencieuse -- comme
>dans le cas de la passion citee par Bourassa, ou bien d'une relation plus
>nuancee?  Lepage par exemple, quand il incarne la Jaconde...  Aussi
>faudrait-il evoquer l'effet produit par le "melange" de genres.  Je dis
>melange entre guillemets parce que la pose est bel et bien theatralisee.
>Pourtant, le caractere fige du tableau vivant de la peinture repercute sur
>la scene, sur le dynamisme de la scene.
>
>Shawn Huffman

Mariel O'Neill-Karch
Etudes francaises
Universite de Toronto



------------------------------