référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-10/msg00024.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Jean Benoit BOURASSA ANDRE G



Jean-Marie Apostolides a tout a fait raison de mentionner Jean Benoit 
ici. Les evenements qu'il rappelle ont fait l'objet de mention dans 
l'ouvrage de Gloria Feman Orenstein, _The Theatre of the Marvelous_ 
(N.Y., N.Y. University Press, p. 206-7 et 220-9), dans le cadre d'une 
analyse de la piece d'Alain-Valery Aelberts et Jean-Jacques Auquier, 
_Ceremonial pour saluer d'eruption en eruption jusqu'a l'implacable nuit 
la breche absolue et la trajectoire du Marquis de Sade_. On peut ajouter 
que Benoit a egalement concu des costumes pour _La Communion solennelle_ 
d'Arrabal et que les esquisses de ces costumes ont ete publiees dans la 
revue _La Breche. Action surrealiste_ en 1963.
Que Benoit et Parent ait quitte le Quebec a la fin des annees quarante  
n'est pas un phenomene unique. Ce fut le cas de plusieurs autres 
artistes a cette epoque (Jean-Paul et Francoise Riopelle, Fernand Leduc 
et Therese Renaud, Louise Renaud). Paul-Emile Borduas le fait en 1953.
Ma these a porte en grande partie sur ce bouleversement culturel, y   
compris le role de Benoit et Parent (_Surrealisme et litterature 
quebecoise. Histoire d'une revolution culturelle_, Montreal, Les Herbes 
rouges ("Typo" no 8), 1986 (1977)). 
Ce qui est dommage dans le cas de Benoit et Parent, c'est que la 
"reconnaissance" n'ait pas encore eu lieu. Il faudrait un evenement 
majeur, comme une exposition. Mais, a la fin des annees 70, quand de 
jeunes critiques (Guy Robert, Francois-Marc Gagnon, Bernard Teyssedre...) 
se sont penches sur les annees 40-50, Benoit refusait toujours qu'on 
expose ses oeuvres, me citant, en 1977, une phrase d'Apollinaire contre 
les musees. Sachant, grace a des contacts anterieurs avec Jean-Marie 
Apostolides, que Benoit accepte maintenant qu'on expose ses oeuvres, j'ai 
fait une demarche, inutile, aupres d'un directeur de musee. Ce n'est que 
la semaine derniere que la nouvelle directrice de la Galerie de l'UQAM - 
Rose-Marie Arbour - s'est dite interessee par le projet. Ce serait une 
occasion exceptionnelle d'operer enfin un rapprochement que j'attends 
pour ma part depuis longtemps. 
Amities, Andre G. Bourassa.