référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-10/msg00090.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Prologue et voix du parterre Eric Negrel



> 
> Un nouveau membre, qui s'attend a ce qu'on lui reponde en francais, se
> demande quelles peuvent etre les pieces grecque (comique) et francaise qui
> aient les premieres donne parole au parterre pour le prologue, du moins si
> on en croit _A Will and No Will_ de Charles Macklin (1746) qui le fait et 
> se refere a elles pour s'expliquer. 
> Pour les comedies grecques, on peut imaginer que, dans _Les Acharniens_
> d'Aristophane, l'arrivee du premier comedien, le citoyen Dideopolis, qui
> commente en entrant les pieces qu'il a vues auparavant, puisse se faire a
> partir de l'amphitheatre, mais ce n'est pas evident.
> Il y a sans doute meilleur exemple.
> Andre G. Bourassa.

L'article de Georges Forestier, "Le theatre dans le theatre ou la
conjonction de deux dramaturgies a la fin de la Renaissance" (_Revue
d'histoire du theatre_, 2, 1983) analyse comment la structure prologuale
a donne naissance a ce changement de niveau dramatique qu'il est convenu
d'appeler _theatre dans le theatre_, et qui s'est fortement developpe
en France au XVIIe siecle :

	"On cite generalement comme ancetre du procede un interlude 
	anglais de la fin du XVe siecle, _Fulgens and Lucrece_ de
	Henri Medwall, ou l'on voit deux acteurs (...) - l'un issu de 
	l'assistance, l'autre se presentant comme un simple introducteur
	du spectacle -, feindre de ne pas se connaitre  et annoncer au 
	cours de leur conversation le titre de la piece qui va etre 
	representee." (P. 163.)

 (Quelqu'un saurait-il si cette piece de Medwall a ete traduite en
francais? Merci d'avance!)

Cordialement
Eric Negrel
Universitaet des Saarlandes
erne0000stud.uni-sb.de 
> 
> ---------- Forwarded message ----------
> Date: Thu, 17 Oct 1996 08:15:14 -0400
> From: Richard Gorrie <rgorrie@UOGUELPH.CA>
> Reply-To: "Theatre History Discussion List - Amer. Soc. for Theatre        
>           Research" <ASTR-L@POSTOFFICE.CSO.UIUC.EDU>
> To: Multiple recipients of list ASTR-L <ASTR-L@POSTOFFICE.CSO.UIUC.EDU>
> Subject: Prologues by the Pit
> 
> In the prologue to Charles Macklin's _A Will and No Will_ (1746) the
> character Snarlewit says that the idea of having members of the pit speak
> the prologue, as Macklin does in his play, is not a new idea, but "in
> imitation of a French writer who stole it from one of the Greek comic
> poets."  Can anyone identify the writers or plays referred to?  Of course,
> any help would be greatly appreciated.
> 
> -- Richard Gorrie
>    University of Guelph
>    rgorrie@uoguelph.ca
>