référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-11/msg00069.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Ecole de Prague BOURASSA ANDRE G



Merci Jarmila de votre genereuse intervention. J'aimerais bien que nous
poussions plus avant cette question de la semiologie theatrale. Ubersfeld
me parait avoir surtout le merite d'avoir appris aux litteraires,
specialistes du texte dramatique, a lire un texte scenique. Mais les
createurs de theatre se posent surtout des problemes d'ecriture, des
problemes de poetique. D'ou, il me semble, tant de recherches recentes sur
la poietique et la pragmatique. Ou se situent les travaux de l'Ecole de
Prague face a la page blanche, a la scene vide?
Amicalement, Andre G. Bourassa.

On Sat, 23 Nov 1996, Jarmila Veltrusky wrote:

> Bonjour.
> 
> A ceux qui s'interesseraient aux travaux de Mukarovsky, a l'Ecole de Prague
> (mentionnee par Shawn Huffman le 20/11/96) et a sa theorie du theatre (qui ne
> s'appelait pas encore semiologie a l'epoque), j'aimerais signaler que la revue
> _Degres_ (mentionnee par Eric Negrel le 20/11/96) a publie dans son numero
> 85-86, printemps-ete 1996, une longue etude se reclamant de cette Ecole et
> intitulee "Esquisse d'une semiologie du theatre", qui contient une longue
> bibliographie indiquant, entre autres, des publications de Bogatyrev, Honzl,
> Jakobson et Mukarovsky. Le texte a ete ecrit par Jiri Veltrusky, mon mari, qui
> est mort en 1994, avant de l'avoir termine. Ne en 1919, il etait membre du
> Cercle Linguistique de Prague des 1941 et Assistant du Professeur Mukarovsky a
> l'Unversite de Prague de 1945 a 1948.
> 
> Par ailleurs, a Whiteley David, qui demandait le 20/11 des renseignements sur
> Jean Alter et son livre "A Socio-semiotic Theory of Theatre", je peux indiquer
> qu'il s'agit d'un homme qui est, ou du moins qui etait en 1991, "Professor of
> Romance Languages at the University of Pennsylvania". J'ai le livre, publie par
> le University of Pennsylvania Press, Philadelphia, et pourrais eventuellement
> fournir des indications supplementaires, en reponse a des questions precises. 
> 
>