référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1996-12/msg00013.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Pièce de théâtre classique Christiane Gerson



>Bonjour,
>Une de nos collegues n'est aplparemment pas parvenue a vous adresser le
>message qui suit. Je suggerais pour ma part _L'Opera de quat'sous_.
>Cordialement,
>Andre G. Bourassa
>
>---------- Forwarded message ----------
>Date: Mon, 09 Dec 1996 21:12:02 -0500
>From: Bertrand Bouliane <arcbou@colba.net>
>To: bourassa.andre_g@uqam.ca
>Subject: Pièce de théâtre classique occidental à grande distribution
>
>Bonjour à tous,
>
>Je suis à la recherche d'une piece de theatre à grande distribution(30
>personnages et plus). Cette piece doit etre prise dans le répertoire
>classique occidental. C'est vaste, je sais.  J'enseigne le théâtre aux
>ados de cinquième secondaire. Que me conseillez-vous? Merci de m'aider.
>
>Martine Archambault
>arcbou@colba.net

L'Opera de de quat'sous_ peut en effet attirer les jeunes par sa partition
musicale, par ses aspects un peu sombre et de revolte, aussi par son
histoire amoureuse. Mais il y a le danger de creer des vedettes a cause des
deux personnages centraux.

J'aurais le gout d'aller voir du cote de Victor Hugo. Vos jeunes de 5e
secondaire sont a l'etape des grands sentiments et Hugo leur permattrait
d'explorer cet « univers » et cette dimension d'eux-meme sans etre blesses
grace a la fiction. Alors je site l'encyclopedie de Michel Corvin, p. 417 :
«(Š) drames et comedie-drames, centrees aautour de l'amour et de la
revolte, «la Grand-Mere», «l'Epee», les admirables «Deux Trouvailles de
Gallus» comedies douces-ameres autour du mystere de l'amour, et surtout «
Mangeront-ils?», chef-d'oeuvre grotesque ou la faim, le voleur et l'amour
font plier le roi tyran. Oeuvres deja proches d'un theatre symboliste par
les jeux avec l'espace, l'abstraction des personnages. Inversement, une
autre serie d'oeuvres correspond a une veine plus realiste : le melodrame
populaire et son retournement  [dont s'inspire Michel-Marc Bouchard], c'est
«l'Intervention»  et surtout «Mille francs de recompense» , epopee du
marginal Glapieu, qui rend la justice et va au bagne. Dernier texte
theatral de Hugo, «Torquemada» est comme l'assomption du drame romantique,
texte terrible, epique et polemique a la fois, sorte de Romeo et Juliette
du romantisme finissant.»

Quelques suggestiosn, si je peux me permettre (j'ai fait de la mise en
scene pendant 10 ans avec des jeunes de 3e, 4e et 5e secondaires) : faire
choisir les meilleurs scenes de differents textes et meme extraits de
scenes par les jeunes (il y a la tout un beau programme pedagogique) et en
faire un collage. Chacun a son personnage et son 2 minutes de texte ce qui
represente un spectacle de 60 a 75 minutes. Malheureusement, il n'auraont
pas le plaisir de voir evoluer les personnages ni l'histoire, mais on evite
les probleme de la motivation relie a la figuration.

J'espere que j'ai pu vous aider un peu. J,aimerais connaitre la suite, ce
que vous et vos jeunes avez choisi.

A bientot

Christiane Gerson