référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-03/msg00055.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Épices , médecine et WHITELEY DAVID





On Mon, 17 Mar 1997, Christiane Gerson wrote:

> Serge,
[...] Un autre [film] assez impressionnant, c'est LE VOLEUR, SA
> FEMME ET SON AMANT où les mets sont décrits et dégustés, où on baise parmi
> les fromages les plus fins ou parmi les charcuteries les plus recherchées,
> où la photographie a quelque chose de gargantuesque et de sublime à la
> fois.

En effet, il me semble que tous les filmes de Peter Greenaway accordent
beaucoup de place a la nourriture, souvent en etat de decomposition.
DROWNING BY NUMBERS melange la bouffe, la decomposition et la mort, et je
crois que A ZED AND TWO NAUGHTS a la meme trinite (mais plus les deux
derniers themes).  Je crois aussi me souvenir d'images d'un immense
banquet dans PROSPERO'S BOOKS aussi.  Nourriture et decomposition dans les
filmes de Peter Greenaway, c'est un oeuvre en soi.

Il me semble que presque tous les reponses que tu as eu ont ete au sujet
de nourriture.  Ou sont les traitements d'epices et de medecine?


David Whiteley		Les savants ne sont bons que pour pr^cher en chaises
m233701@er.uqam.ca	--Moli`re, _Les Femmes Savantes_, V, ii, 1662