référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-04/msg00041.html
     Chronologie       
     Conversation       

Catharsis, on reprend LEGAULT YANNICK



Bonjour, ici Yannick.

J'ai recu quantite de reponses, d'opinions quant a la notion de catharsis,
je decide donc de poursuivre la reflexion. Les commentaires recus
jusqu'ici ont identifie quelques uns des multiples visages de la
catharsis. On parle de la catharsis associee a l'etre humain en general,
de la catharsis du spectateur de theatre en particulier, de la notion de
purification autant mentale, physique que spirituelle. La catharsis percue
en tant que resultante caracterisee par le soulagement general des
tensions a la fois existentielles, corporelles et emotives.

La catharsis issue du comique, du soulagement par le rire, ou encore comme
le proposait Aristote dans le huitieme livre de sa "Politique" par le
plaisir que procure l'ecoute d'une belle musique. La catharsis vecue comme
une prise de conscience de soi, de ce qui compte vraiment dans sa propre
vie. Le reveil apres les pires cauchemars, la resultante d'une purge, on a
meme discute de l'impossibilite de la catharsis a notre epoque. Selon
Serge Ouaknine en effet, la catharsis est impossible du a la perte de la
distance extreme que represente l'eternite; cette derniere aurait ete
remplacee par le desir a jamais inassouvi de consommer.

Les opinions, aussi differentes soient-elles, sont toutes interessantes,
elles representent chacunes, comme les elements d'un puzzle, une parcelle
de la problematique cathartique. 

Je relance le debat en orientant les discussions vers la notion de
purification comme resultante, ses causes sont bien diverses. On pourrait
tres bien parler de la catharsis des spectateurs d'evenements sportifs,
des concerts rock, de catharsis comme therapie, par les differents rituels
sacres, mais la catharsis est d'abord une notion de purification.

Dans le dictionnaire des symboles, je reprends quelques idees provenant de
ce qui est ecrit sous le mot "purification". "Les rites de purification
existent dans toutes les religions, avec des listes d'interdits et un
ceremonial inepuisable [...] il importe de se purifier. La notion de
purete morale, de purete de conscience, de souillure de l'ame et de
repentir interieur, n'apparaitra guere en Grece qu'avec le culte d'Apollon
a Delphes [...] L'"Agnihotra" du Veda est un rite de purification par le
feu. Car le feu et l'eau ont des vertus purificatrices, en meme temps que
propitiatoires. Mais la purification d'un meurtre ne s'opere que par le
sang : il faut une victime et le coupable s'asperge de son sang. La
purification est liee a l'eau, au feu, au sang, tandis que l'impur vient
de la terre. Elle (la purification) symbolise la purete des origines
restituee, le sentiment des souillures issues des fautes et des contacts
terrestres, ainsi qu'une aspiration a une vie en quelque sorte celeste et
le retour aux sources de la vie."

La catharsis est aussi liee a l'idee de la mort, inevitable, eternelle;
elle est un moyen d'approcher notre destinee au-dela de la vie. La mort,
simplement l'idee de la mort, rend la catharsis toujours possible, peu
importe les valeurs. La mort surpasse toutes les valeurs humaines. Et
l'amour, n'y aurait-il pas une catharsis provoquee par l'amour ?

Je suis pret a recevoir vos commentaires...


Salut !

Yannick