référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-05/msg00029.html
     Chronologie       
     Conversation       

Lanoue Pierre-Yves Millot




Bonjour,

Je transmets aux membres de quéâtre ce message paru sur une autre liste.

Pierre-Yves Millot
http://www.wp.com/70535

------------------------------------------------------------------------------

Cabou@aol.com écrit:
> Qui pourrait eclairer ma lanterne : j'aimerais savoir ou habitait, qui etait
> et ce que
> faisait dans la vie un certain Jean-Baptiste Sauve dit Lanoue 1 701- 1 761,
> auteur de cette pensee :
> " le bruit est pour le fat, la plainte est pour le sot, l'honnete homme
> trompe, s'eloigne et ne dit mot "
----
Nouveau Larousse illustré (1897-1904) : Lanoue (Jean-Baptiste Sauvé, dit
de), auteur dramatique et comédien français, né à Meaux en 1701, mort à
Paris en 1761. Il débuta, en 1722, au théâtre comme acteur au théâtre de
Lyon, se rendit à Strasbourg, où il fit représenter la comédie les Deux
Bals, puis à Paris, où il fit jouer, en 1735, à la Comédie-Italienne, le
Retour de Mars. Occupé à organiser une troupe à Rouen, il n'en donna pas
moins à la Comédie-Française la tragédie de Mahomet II (1739), qui eut
un grand succès. De retour à Paris en 1752, il composa, pour les fêtes
du mariage du Dauphin, la comédie-ballet de Zélisca [musique de
Jeliotte] (1746). Sa meilleure œuvre est la Coquette corrigée, comédie,
qu'il fit jouer à la Comédie-Française en 1756.

L'article du Larousse du XXe siècle (1933) est plus bref ; quant au
Grand Larousse universel en quinze volumes, encore en vente..., il
ignore Lanoue...

Gidel et Loliée (1898) :  Outre une heureuse comédie en cinq actes en
vers, la Coquette corrigée (1756), vit accueilir avec grande faveur la
tragédie de Mahomet II, qui, sans être un chef-d'œuvre, a des caractères
bien saisis et une couleur dramatique parfois très vive.

-----------------------------------------------------------------------------