référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-05/msg00100.html
     Chronologie       
     Conversation       

catharsis and co... Serge Ouaknine



Suite au messsage de  William Weiss dont la fin de la derniere lettre
disait ceci:
Plutot que des reponses il faudra peut-etre rester avec les questions.
Si la catharsis est une purification, est-ce que le theatre purifie?
Et de toutes facons qu'est que doit etre purifie, qu'est-ce qui est impur?
Et la est-ce qu'on cherche une purification de l'acteur ou du spectateur?
Est-ce que tu est d'accord avec Aristote que le theatre purifie par la
crainte et la pitie? Ou penses-tu que le theatre utilise une autre formule
de nettoyage. Est-que cela est le but premier du theatre ou une fonction
secondaire?
En d'autres mots, cher ami, c'est quoi ton but?
Avant de determiner
qu'est-ce que ca fait il faudrait savoir qu'est- ce que tu veux et a quoi
ca sert.
W. W.

Cher William,

Tout a fait d'accord avec ta formulation. Mais tu m'avais demande' d'etre
tres bref...
Ma reponse etait en consequence en forme de  question.

Voici simplement ce que je crois. Je n'ajouterai plus rien apres ce message.

Le theatre n'est pas un outil de communication. L'art ce n'est pas la
communication. L'art c'est l'art.
Il se trouve que l'art communique aussi mais ce n'est pas son but ( au sens
informationnel de notre siecle).

Le teatre peut servir a plusieurs choses ( divertissement, propagande,
agitation...et art)
Rituel social,  il est un barometre de l'etat de la connaissance.
Art de representation,  il est donc aussi REconnaissance. D'un sens en
marche. L'art est contemporain de nommer ce qui vient de disparaitre.
Pour cela l'art est prophetie.  Le theatre est prophetie. Annonce
intuitionne'e  de ce qui advient.
Intuition du reel plus que son reflet. L'intuition pressent et nomme une
forme qui ne connait pas son objet.

Le reflet suppose que le modele soit connu. Il semble que les etres vont au
theatre pour entendre et voir ce qui n'est pas encore connu. Une
convocation qui veut eclairer non pas de dire du connu mais du "a
connaitre".
Si catharsis il y a ce n'est que la.
A partir de cela chacun fait ce qu'il veut ( ou peut) et selon les
contextes, le talent ou le genie...
Un artiste est un prophete. S'il n'est pas un prophete il est (au pire) un
faiseur ou (au mieux) un artisan.
Je ne crois pas en la creativité . Je crois en la creation. Le sciences de
l'education me font bailler. L'art me fait vivre.

Il se trouve qu'aujourd'hui le contexte se mondialise. Dans les annees 60,
les theatres europeens et americains  posaient les troubles de la fin d'une
mythologie...(les valeurs humanistes chrétiennes).
Depuis, et apres une trop longue periode formaliste, le theatre interrroge
le reel dans on etat de perte d'identite'.   Le theatre ne sert a rien .
L'art non plus.  Et pourtant.
Le theatre est la voyance des aveugles et des non entendants que sont les
groupes sociaux.

Celui qui fait voir et entendre cette prophetie qui passe par la scene,
celui/celle la declanche un evenement cognifif. C'est a dire, une
experience qui actuaalise le passage d'un savoir potentiel a un savoir
vecu. La relation acteur/spectateur est le lieu de cette operation. Quel
que soit le procede ou la convention de cette mise en relation.
La prophetie va ou elle veut.

Crainte et pitie'  furent les concepts operationnels d'un moment de
l'histoire humaine :  70 anne'es de  a Grece antique. Aujourd'hui c'est
deja autre chose. La crainte referait aux Dieux. La pitie a la societe
civile.
On a perdu le sens des deux mais les interpelle toujours. C'est entre cette
perte et cette question qu'une catharsis est encore possible... si
l'artiste est un artiste,  c'est a dire si son geste participe de la
prophetie...

Qu'est ce que la prophetie? C'est l'art d'entendre ce qui advient et de lui
donner une parole.
Aujourd'hui cette parole passe par le represente' ...
Comme tu vois la question demeure ouverte.

Bien a toi
Serge



                                    (1 + 1 = 3)
                       /\_/\ o
                        @ @
                        (*)
Serge Ouaknine
Montreal (Quebec)  Canada
e-mail : r34424@er.uqam.ca
+--------------------+