référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-06/msg00027.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Question parmi d'autres Emile Lansman



At 00:29 12/06/97 -0400, Alain Vadeboncoeur wrote:
>La question peut paraitre stupide, mais bon, comme je cherche une reponse,
>la meilleure facon d'y arriver est tout de meme de la poser, non?
>Plus je lis ce qui se dit sur cette liste, que j'ai decouvert il y a
>peut-etre un mois, plus je vois que les gens viennent de partout et que les
>sujets sont bien generaux.  Je n'ai pas vu trace depuis un mois du theatre
>-- vivant -- qui se fait tous les jours ici.  J'en suis, je vous l'avoue, un
>brin decu, puisque c'est cela que je cherchais.


============

Je suis assez d'accord avec Alain. Meme si je trouve interet aux messages
que je recois et au cote "amicalo-universitaire" des echanges, je suis un
peu decu par le manque d'affirmation "affective et vivante" des participants
au groupe. Je m'attendais a recevoir davantage d'avis spontanne sur les
"coups de coeur" de chacun en matiere de spectacles, de livres de reference,
de nouvelles pieces, de manifestations vecues, de rencontres
enthousiasmantes, d'experiences personnelles... ou au contraire quelques
coups de griffes ou coups de pompe memoraux comme chacun peut les vivre
quand le theatre se fait ennui et baillement. 

Le Festival des Ameriques vient de se terminer a Montreal. Je ne me souviens
pas avoir lu une seule reaction, un seul commentaire... et pourtant, il y
avait de quoi, si j'en crois ce que j'ai vu et lu par ailleurs.

Le festival d'Avignon sera bientot là, puis Limoges : en parlera-t-on ? La
biennale de theatre jeunes publics se deroule pour l'instant a Lyon...
Est-ce que cela ne concerne personne. Partout des lectures de nouvelles
pieces ont lieu ; quelqu'un en donne-t-il échos ?

Je reve pourtant d'avoir envie de lire un manuscrit parce qu'un membre du
groupe a assiste a sa toute premiere mise en lecture publique et en a parle
ici avec un tel enthousiasme que...

Je sais que de nombreux membres lisent les messages sans jamais se
manifester. C'est leur droit le plus strict... mais je sais aussi que
certains parmi eux, parce qu'ils me l'ont dit dans d'autres circonstances,
n'ont rien d'intelligent a dire - c'est eux qui l'affirme - sur les rares
sujets abordes mais ont envie de partager des emotions, des plaisirs ou des
coleres au sein d'une mouvance theatrale qui vit au moins autant de ses
pulsions affectives immediates que du long cheminement de son histoire.

Alors merci, Alain, de poser sur la table ta question faussement naive.
Montre-nous l'exemple, parle-nous en quinze lignes - qu'on nous preserve des
longs discours narcissiques - de ton dernier coup de coeur, avec tes
outrances, ta subjectivite... Ceux que cela n'interesse pas cliqueront au
bon endroit pour envoyer ton message aux oubliettes ; juste quelques
fractions de secondes de perdues. Par contre, je ne doute pas que ton
exemple sera suivi par d'autres. J'en serai.

En esperant declencher quelques reactions,
tres cordialement,

Emile Lansman