référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-10/msg00017.html
     Chronologie       
     Conversation       

Re: Huis clos de Sartre Serge Ouaknine




>Alors voici quelques unes de mes questions....
>Si d'apres Sartre, il n'existe pas d'enfer...ou sont les trois personnages
>principaux?

SO: L'enfer est chez Sartre une métaphore du rapport à l'AUTRE.
Ce que dit Sartre (et c'est là sont existentialisme) : dans un monde "sans
Dieu", il n'y a pas d'imaginaire de l'altérité, aussi tout "autre" est un
reflet impossible, un enfer. LA "non figuration'" de l'enfer (un ailleurs)
est une fausse question.
Cette piece se passe dans un non-lieu. L'enfer est un "dedans" pas un
décor. Vos étudiants savent très bien ce que c'est que de ne pas donner
d'espace à l'Autre ou de ne lui donner d'existence que dans la seduction ou
le simulacre du désir.
>
>Quels evenements politiques et sociaux ont influence l'ecriture et la mise
>en scene de ce texte?

SO:La seconde mondiale et le constat de la "faillite" de l'Humanisme
occidental.
>
>Quels seraient d'apres vous, les themes majeurs de la piece?

SO:Les noces complexes de  deux urgences :  Le  quant à soi qui ne peut pas
vivre sans le regard du quant à l'autre. . Ces êtres n'ont plus de temps,
ils ne sont qu'une impatience de regards dans le  huis clos "infernal" de
l'autre.

>Avez-vous d'autres "p'tits bouts" d'information qui pourraient ameliorer
>l'appreciation de la piece pour mes jeunes?

SO:Oubliez le buste sur la cheminée. Ca peut se jouer avec 2 chaises et
deux sacs à main et de l'imagination. Trouvez l'écho des voix. La sexualité
des voix plus que celle des corps

PS:
SO:  Apprenez à vos étudiants l'immobilité absolue. Je dis bien absolue,
c'est à dire la tension à partir de laquelle un geste veut naitre et peut
désirer quitter sa chaise. 2 chaises et l'immobilité et ce qui signifient
des corps droits Et obliques en meme temps. Is  doivent aussi pouvoir se
parler SANS se regarder et, au détour d'une phrase, regarder la salle sans
la voir. Le mouvement ne doit intervenir que pour signer la rupture des
limites dans lesquelles chacun se protège, tout en ne pouvant echapper au
désir et à l'attention d'autrui. Il y a une rage retenue dans ces voix et
parfois une lassitude qui sent le tabac froid, le petit matin quand on a
hate que l'autre disparaisse.

bonne chance
serge


                    (1 + 1 = 3)
            /\_/\ o
            (@ @)
            (*)

+------oOO-----OOo---------+
Serge Ouaknine
e-mail : r34424@er.uqam.ca
Montreal (Quebec)  Canada