référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-10/msg00045.html
     Chronologie       
     Conversation       

Theatre et rituel, ou anthropologie du theatre BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Est-il possible que les origines pre-grecues (Inde, Egypte) du theatre
n'interessent presque plus personne? Le message personnel suivant, d'un
etudiant de doctorat, me laisse songeur. Je comprends que l'approche
synchronique ait pris beaucoup de place, et meme plus que l'approche
diachronique durant un certain temps, mais cela fut peut-etre surtout le
fait des litteraires. Les gens de theatre continuent de se preoccuper, il
me semble, des liens de leur art avec le rituel, interrogation posee par
Artaud, relevee par le Living Theatre, et maintenue, a d'autres niveaux,
par l'anthropologie du theatre de Richard Schechner et par l'anthropologie
theatrale de Barba et Savarese. Meme les chercheurs qui s'interessent a
la culture afro-americaine se preoccupent du role des danseurs numides
dans les manifestations spectaculaires egyptiennes. Je note par ailleurs
que trois des trente sujets de Doctorat en etudes et pratiques des arts
soumis aux demandes d'admission du printemps dernier a l'UQAM  portaient
sur l'art et les rituels mayas et kwatliutls.
Mais sommes-nous nombreux, a Queatre, a nous preoccuper de ce genre de
 questions? Boris me permettra, j'espere, de le citer integralement.
Amities, Andre G. Bourassa.

---------- Forwarded message ----------
From: Boris Karnikowski <karniko@uni-muenster.de>

Merci de votre reponse, je suis tres content d'avoir la perspective 
d'avenir de recevoir quelques messages au sujet du theatre 
francais/quebecois (de plus, j'aime beaucoup la langue
francaise, meme si je manque la pratique de la parler assez souvent).

A l'epoque, j'ai eu quelques difficultes avec mes recherches de 
litterature etant donne que le sujet "Les origines du theatre" semble 
etre _mort_  depuis les annes soixante. Personne ne s'interesse plus 
a l'origine du theatre - depuis le debut des annes soixante-dix on a 
lache l'aspect historique pour favoriser l'aspect theatral (en 
Allemagne, il faut dire, il y avait beaucoup de bonnes raisons pour 
un certain soupcon envers l'ethnologie traditionelle de 
l'avant-guerre ...). J'ai aussi gagne l'impression que la question 
d'origine et la perspective evolutionnaire qui lui est attachee 
souvent est une sorte d'heritage du 19eme siecle. En fait, pour moi, 
mes etudes n'ont pas revele ou ajoute de nouvelles informations 
concernant la nature du theatre; en fin de compte, c'est mon 
impression, ce sont toujours les paradigmes du jeu est de la fiction 
avec lesquelles on peut expliquer le theatre comme phenomene 
culturelle.

Au moment, je suis en train de finir mes etudes de "Theatrologie" 
(a en suivre Prof. Patrice Pavis, qui a passe un semestre a notre 
universite a Bochum en 1994) avec une these (je manque le mot - pas 
une dissertation) au sujet du theatre et Internet (comme tous les 
autres:)).

Amities,

Boris Karnikowski