référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1997-10/msg00063.html
     Chronologie       
     Conversation       

En-tetes et diacritiques BOURASSA ANDRE G



Bonjour!
Lorsque vos messages comportent des diacritiques (accents, cedilles,
chevrons)  dans les en-tetes, comme ce fut le cas precedemment, il arrive
souvent que des serveurs les refusent, parce qu'une ou l'autre des lignes
d'en-tete est precedee d'un indice ISO qui les rend parfois inacceptables.
Par exemple, pour le dernier message, ou certains serveurs ont recu le
titre <"=?iso-8859-1?Q?Travail_d'=E9tudiant?=">, 
le serveur de l'Universite de Trois-Rivieres m'a  adresse l'avertissement
suivant (et mon courrier sonne pour me dire qu'il y a d'autres refus qui  
me sont achemines pour la meme raison, "too many hops 8"):

To: <owner-queatre@uqam.ca>
from triton.uqtr.uquebec.ca [132.209.2.2]

  ----- The following addresses have delivery notifications ----
<tourange@mail1>  unrecoverable error)
<bdreau@mail1>  (unrecoverable error)
<bernierm@mail1>  (unrecoverable error)
<ratten@mail1>  (unrecoverabl error)
<page@mail1>  (nrecoverable error)

  --- The transcript of the session follows ---
554 Too many hops 8 (max is 2) from <owner-queatre@uqam.ca> via
triton.uqtr.uquebec.ca

Ceci signifie que cinq specialistes, que ce message aurait pu interesser
particulierement parce qu'il est dans leur champ de recherche, ne le
recevront pas. Et mon serveur sonne encore, m'annoncant d'autres refus...
S'il vous plait, radiez toute diacritique de vos en-tetes, y compris
celles de votre adresse de retour. Ces diacritiques necesitent le recours
a un 8e bit annoncant le mode ISO qui n'est pas attendu dans les en-tetes.
D'ailleurs, jetez un coup d'oeil sur nos archives pour voir de quoi ont
l'air ces titres une fois transformes. Vous les trouverez a Rennes:
             http://www.cru.r/listes/queatre@uqam.ca/
Ce que je crains le plus, quand je laisse passer un message comme
celui que vous venez (peut-etre) de recevoir, c'est que des serveurs
reagissent en rompant sans pre-avis l'abonnement de leurs membres.
Amities, Andre G. Bourassa.