référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1998-10/msg00029.html
     Chronologie       
     Conversation       

[QUEATRE:1091] Re: Autodafe theatral Patrick Leroux



Monsieur Melancon,

Au nombre des pièces où l'on y met en scène l'auto da fé, j'ajouterais une
pièce de mon cru : *Le rêve totalitaire de dieu l'amibe* produite par le
Théâtre la Catapulte d'Ottawa, présentée en lecture-spectacle à Ottawa,
Sudbury et Saint-Lambert (1995) et créée en version multimédia au Festival
des 20 jours du théâtre à risque en novembre 1996 (à l'Espace Go, Montréal).

Nous avons substitué à l'appellation "théâtre" celle de "spectacle
cybernétique et rythmique", car c'était bien de quoi il s'agissait : une
pièce écrite en forme de partition rythmique et où l'intrigue se déroule
dans l'espace cybernétique. Il y avait donc plusieurs niveaux à cet auto da
fé, le premier, virtuel, selon l'intrigue; le second réel et scénique (le
décor se transformait en bûché) et le troisième télédiffusé en direct et
projeté sur un des écrans dans l'espace scénique (accompagné d'images
connexes, mais d'une seconde et tierce sources vidéo).

Le texte n'a pas été publié, mais il a été déposé pour fins de consultation
à Théâtre Action à Ottawa (organisme semblable au CQT, mais pour l'Ontario
français). Si vous le voulez bien, je peux vous en faire parvenir une copie.

Patrick Leroux
leroux@catapulte.ca


-----Original Message-----
From: Benoit Melancon (by way of Andre G. Bourassa)
<benoit.melancon@sympatico.ca>
To: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
Date: Saturday, October 10, 1998 12:02 AM
Subject: [QUEATRE:1080] Autodafe theatral


Je travaille actuellement sur une pièce fort peu connue du XVIIIe siècle :
_le Bureau d'esprit_ du chevalier Rutlidge (1776; 1777). On devrait y
assister, si l'on en croit les didascalies, à un autodafé sur la scène. Il
existe toutes sortes de représentations d'autodafés ou d'incendies de
bibliothèques dans des oeuvres romanesques (Cervantès, Voltaire, Mercier,
Mirbeau, Broch, Ransmayer, Bradbury, Simon, Eco), mais je ne connais qu'une
pièce de théâtre où cela se produit (Amélie Nothomb, _les Combustibles_,
1994). Connaissez-vous d'autres exemples d'autodafé _dans le domaine
théâtral_ ?

Je connais déjà quelques textes critiques sur le sujet :

Delon, Michel, "L'épreuve du feu", _Magazine littéraire_, 349, décembre
1996, p. 48-50. ISSN : 0024-9807.

Goulemot, Jean M., "En guise de conclusion : les bibliothèques imaginaires
(fictions romanesques et utopies)", dans Claude Jolly (édit.), _Histoire
des bibliothèques françaises. Les bibliothèques sous l'Ancien Régime.
1530-1789_, Paris, Promodis-Éditions du Cercle de la librairie, 1988, vol.
2, p. 501-511. ISBN : 2-903181-68-3.

Herman, Jan, "L'autodafé de la bibliothèque : réflexions sur la topique et
l'utopie à partir de _l'An 2440_ de L.-S. Mercier", _Parabasis_, 7, 1995,
p. 222-231. Revue publiée par Alta Press (Alberta, Canada). ISBN :
0-921984-07-3.

D'autres suggestions sont aussi les bienvenues.

Merci à l'avance.

BM

  ****** Nouvelle adresse : benoit.melancon@sympatico.ca ******

Benoît Melançon                       benoit.melancon@sympatico.ca
Professeur agrégé                     (514) 343-2256 (télécopieur)
Département d'études françaises
Université de Montréal
http://tornade.ere.umontreal.ca/~melancon/index.html