référence : http://listes.cru.fr/arc/mascarene/1998-12/msg00006.html
     Chronologie       
     Conversation       

R: Les goliards daniela gaz



Pardon de vous désabuser, amis les goliards n'étaient pas des musiciens ou
des amuseurs publiques qu'involontariement, car ils étaient et il sont
encore aujourd'hui, les étudiants universitaires.
Au moyen age dans les premières universités, Bologne, Coimbra, Paris,
goliard était synonime d'étudiant, tandis que dns les derniers deux siècles
les goliards sont réunis dans une association parmi toutes celles qui sont
dans les universités.
Goliard en italien est aussi synonime d' amusant, jeune qui se moque des
autres, rigolo, qui s'en prend aux moeurs plus austères et au contraire
aime le vin, les femmes, le bal.
Héro de tous les goliards est le poète maudit François Villon.
Au cinéma, dans "Amici miei" de Monicelli avec Ugo Tognazzi, on a repris
des tours joués aux années '50 par les goliards de Bologna.
j'espère vous etes satisfait, bonjour et à bientot

Daniela Camurri
Université de Bologna

P.S.: a Bologne, il y a aussi un livre des chansons de la goliardie, le
"Canzoniere della Balla bolognese", ed. Gulliver.

----------
> Da: Henri B <Barras@core-net.com>
> A: Liste de discussion en francais sur le theatre <queatre@uqam.ca>
> Oggetto: Les goliards
> Data: domenica 6 dicembre 1998 23.31
> 
> Je ne sais si mon sujet concerne les gens de theatre ou ceux de la
> musique.
> Je fais une recherche sur l'esthetique et l'éthique et je trouve dans un
> bouquin de Michel Onfray, une note a l'effet que les goliards - sorte de
> jongleurs ou d'amuseurs publiques - professaient une liberté de moeurs
> manifeste.
> Qui sont ces goliards, en quel siecle jouissaient-ils, quelles sources
> pourraient m'en apprendre plus ?
> En m'excusant de vous importuner si ces goliards ne sont pas du domaine
> du theatre ?